comment créer un escalier

Quand on fait le choix du type d’escalier à mettre dans sa maison, il y a plusieurs variables à prendre en compte, et ce n’est qu’après avoir bien identifié cela que vous pourrez même envisager des travaux. Créer votre propre escalier n’est pas une tâche facile, mais si vous vous y prenez bien, c’est une chose faisable.

Le choix d’un type d’escalier

Il se trouve une large gamme d’escaliers parmi lesquels on a la possibilité de choisir, et pour connaitre quel est le choix qui est le plus avisé, il est préférable de prendre des mesures de votre maison. En effet, dépendamment des dimensions des différentes pièces, il se peut que certains escaliers conviennent mieux que d’autres. Par exemple, pour les petites maisons, il y a les escaliers en colimaçon, et ceux-ci conviennent généralement le mieux car ils n’occupent qu’une petite partie de l’espace comparé aux autres escaliers.

À partir du moment où votre maison est d’une certaine taille, vous pouvez vous permettre de recourir à une plus large gamme d’escaliers, dont ceux tournants. Ce type d’escalier est caractérisé par le fait de pouvoir se fondre avec la forme d’un des coins de votre demeure. Il y a également l’escalier droit, qui est reconnu comme étant un des modèles qui prend le plus de places. Si la forme est un des éléments décisifs, d’autres comme le matériau principalement utilisé viennent influencer sur des détails comme les couts.

Les plans pour votre escalier

Pour la fabrication d’un escalier, les plans sont essentiels, dans la mesure où c’est ce qui nous permet de bien connaitre les étapes à suivre dans la mise en place des éléments de celui-ci. Un plan d’escalier doit se faire généralement en deux parties : soit un premier plan vu de haut, et un second vu de côté. En faisant cela, il est possible de bien voir les divers éléments à mettre en place, mais aussi la pente, qui est essentielle pour l’évaluation du nombre de marches.

Pour vous rendre la tâche plus facile, vous pouvez vous aidez des différentes mesures qui existent et qui sont utilisées comme bases pour les éléments de l’escalier. Pour la pente, la norme se situe entre 25° et 35° d’inclinaison, autrement elle devient trop raide et nécessite de l’effort. Pour la longueur des marches, il faut compter une hauteur de 17 cm environ contre un giron de 24 cm.

Les travaux pour la fabrication de l’escalier

Très souvent, les escaliers sont en bois, dans la mesure où ce matériau est à la fois léger, solide et peu couteux. Pour vous faciliter la mise en place d’un escalier chez vous, il vous est possible de contacter une compagnie de votre choix pour qu’elle vous fabrique les éléments de votre escalier en se basant sur des plans que vous leur donnez.

Une fois que vous disposez des éléments à mettre en place, il vous suffit de tout monter. Le mieux pour vous est de vous faire aider, car c’est une tâche un peu manuelle, et bien que le bois soit léger, il est plus sécuritaire d’assurer vos arrières avec l’assistance d’un tiers.