comment faire un portail coulissant

comment faire un portail coulissant

Ces dernières années, les gens ont délaissé le classique portail battant pour le remplacer par un modèle plus moderne : le portail coulissant. Par ailleurs, vous n’êtes pas obligé de dépenser des fortunes pour pouvoir profiter d’un modèle coulissant. En effet, le portail coulissant s’avère être plus onéreux que le modèle classique, mais vous pouvez en construire vous-même. Sinon, transformer le portail battant est également une idée intéressante.

Mais quels sont les avantages d’un portail coulissant ?

Ce n’est sûrement pas rien si le portail coulissant est très apprécié. Qu’il soit à simple battant ou à doubles battants, il faut dire qu’il est beaucoup plus simple à manipuler que le modèle battant. Aussi, côté esthétique, le coulissant est plus intéressant. Il n’est pas du tout encombrant et permet un gain d’espace à l’entrée. C’est la solution adaptée pour une entrée qui s’ouvre directement sur la voie publique. Aussi, le modèle coulissant est facile à motoriser, vous pouvez faire votre choix de l’automatisme en fonction des dimensions de votre portail et de son poids.

Des vérifications sont nécessaires avant l’installation du portail coulissant

Avant toute chose, il faut vérifier si votre entrée est faite pour accueillir un portail coulissant. Pour ne pas avoir de souci, il faut que la distance entre les piliers corresponde aux côtes du portail. La hauteur des piliers doit être supérieure à 10 cm par rapport au portail. Le sol doit être également à niveau, les rails du portail doivent être posés sur une surface bien plane. Comme le portail glisse latéralement pour s’ouvrir, vous devez vérifier qu’il n’y a aucun obstacle et que le mur du côté d’ouverture est parfaitement dégagé. Dans le cas contraire, il faut songer à une autre solution. Toutefois, sachez que le portail coulissant est adapté à tous les types d’entrée. Qu’elle soit large ou étroite, plate ou en pente vers l’intérieur, le portail peut s’y adapter sans problème.

Les travaux à entamer pour réaliser un portail coulissant

Pour glisser, le portail coulissant a bien sûr besoin de rails. Avant de fixer ces rails au sol, il vous faut marquer son emplacement, c’est-à-dire les axes des rails. Cette étape est cruciale, puisque le portail coulissant ne peut glisser que sur une ligne droite. Alors, le traçage doit être fait minutieusement avec les outils adaptés. Après cela, vous pouvez commencer à poser le guide et le patin qui vont permettre le déplacement du portail sur les rails. Posez le portail en position fermée pour fixer la butée. Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à vérifier si le portail coulisse normalement.

Pour avoir des idées sur le type de portail à installer à votre entrée, vous pouvez également consulter notre article « Portail coulissant ou battant : lequel choisir ? »

comment isoler une porte d’entrée

comment isoler une porte d’entrée

La portée d’entrée ne doit pas être seulement esthétique, robuste, étanche, etc. Elle doit également être isolante, c’est-à-dire, à l’abri de plusieurs contraintes : bruits extérieurs, déperditions énergétiques, etc. Une porte d’entrée bien isolée vous assure une économie d’énergie et elle peut également vous ouvrir droit à certaines aides financières. Voici alors un guide vous permettant de l’isoler d’une manière convenable.

1. Servez-vous des joints pour calfeutrer votre porte d’entrée

D’une manière générale, on constate une importante déperdition de chaleur au niveau des « jours » entre la porte d’entrée et son encadrement (c’est-à-dire entre le côté ouvrant et le côté dormant). Qui dit perte de chaleur dit perte d’énergie, et par conséquent une perte d’argent. Il faut alors résoudre efficacement ces problèmes d’isolation en vous servant des joints. Ces derniers permettent de calfeutrer les vides et d’empêcher l’infiltration du froid. Quand on parle de joints pour porte d’entrée, on a un embarras du choix sur le marché. Vous pouvez par exemple vous servir du bourrelet à clouer si les vides à combler ne dépassent pas 2 mm. Il vous suffit de couper la longueur que vous souhaitez et de fixer le bourrelet tous les 10 cm avec des clous à tête plate. Si les espaces à combler sont compris entre 1 à 5 mm, vous pouvez utiliser un joint adhésif en mousse de polyuréthane. Sa pose est très simple puisqu’il suffit de le fixer au dormant de votre porte, c’est-à-dire, au fond de la feuillure. Pour les espaces à combler de 1 à 6 m, un joint métallique pourra faire l’affaire. Si ceux-ci sont supérieurs à 5 mm, vous devez vous servir d’un joint silicone pour plus d’efficacité. Seulement lors de sa pose, il est conseillé d’attendre 2 heures environ pour s’assurer qu’il soit sec avant d’ouvrir la porte.

2. L’isolation du bas de porte d’entrée

On peut également rencontrer un « jour » entre le sol et la porte d’entrée. Cela peut être dû au taux d’humidité et aussi aux températures extérieures. 3 solutions s’offrent à vous pour rendre votre porte d’entrée plus hermétique.

Ø Le bas de porte brosse : comme son appellation le laisse deviner, il s’agit d’une baguette dotée d’une brosse sur toute sa longueur. Quant à son mode de fixation, il peut être à visser ou adhésif. Ce type de bas de porte permet de combler l’espace et d’éviter l’entrée d’air froid et la sortie d’air chaud.

Ø Le bourrelet de porte d’entrée : celui-ci est formé de deux boudins reliés entre eux. Il est facile d’installation et constitue une solution efficace permettant de réduire l’entrée de l’air froid. Ce type de bourrelet s’installe sous la porte d’entrée afin que chaque boudin se trouve de part et d’autre de celle-ci.

Ø Le boudin de porte : Il s’agit d’un tube en tissu contenant de mousse. Fixé contre la porte d’entrée, il sert à protéger la pièce contre le froid. Cependant, le boudin nécessite un repositionnement régulier étant donné qu’il ne suit pas la fermeture de la porte.

3. Utilisation d’un rideau isolant

Considéré comme une solution simple à réaliser, le rideau isolant constitue également un procédé réellement efficace. Pour bloquer le froid hivernal, la chaleur estivale, ou même les bruits extérieurs, la pose du rideau devant la porte d’entrée convient parfaitement. À noter que le rideau isolant se décline en plusieurs types. Vous pourrez miser sur le rideau classique étant épais et lourd. Il existe également le vrai rideau thermique, qui est plus efficace.

Dans certains cas, les espaces à combler sont dus à la déformation de la porte d’entrée. Nous vous conseillons alors d’utiliser la porte d’entrée en aluminium, un matériau connu pour son excellente solidité. Celle-ci garde toujours sa dimension initiale, quelles que soient les conditions climatiques auxquelles elle est soumise.

Emplacement des meubles, le plan à suivre

Emplacement des meubles, le plan à suivre

Il faut admettre qu’il n’est pas toujours facile d’aménager le salon étant donné qu’il existe autant de contraintes : les besoins d’espace, d’esthétique et de convivialité, etc. En effet, l’emplacement des meubles nécessite un peu de réflexion pour avoir une pièce bien aménagée, pratique et accueillante. Voici alors quelques éléments qui vous permettent de mener à bien la mise en place de vos meubles.

L’emplacement du canapé

Ce meuble figure parmi les éléments les plus importants, voilà pourquoi il ne faut pas négliger son emplacement. Si vous avez une contrainte sur la surface disponible, vous pouvez l’installer contre un mur. Cependant, certaines personnes le posent en travers de la pièce en le servant comme une séparation entre deux endroits différents (l’espace salle à manger et le coin de séjour par exemple).

Il existe au moins deux conditions qui guident l’orientation de votre canapé. Tout d’abord, vous devez le poser selon l’entrée de la lumière dans la pièce. Vous avez par exemple besoin de lumière si vous lisez des documents, des livres, des magazines sur ce meuble. De plus, le point vers lequel vous voulez porter plus d’attention compte aussi dans l’orientation de votre canapé, tel qu’un espace de détente, une table basse, une jolie vue, une télévision, une cheminée, un poêle à bois, etc. Une fois que votre canapé est en place, vous n’aurez qu’à dessiner le plan de votre salon selon vos attentes.

Comment aménager les autres meubles ?

L’aménagement de votre salon dépend de vos habitudes de vie. Alors avant de le réaliser, vous devez prendre en considération plusieurs critères, tels que le nombre de résidents, les types et les heures des activités prédominantes, etc. Bref, le plan du salon doit correspondre à votre quotidien. Vous pouvez par exemple poser une table auprès de la cuisine si vous déjeunez ou dinez dans la pièce à vivre. Pour le rangement de la vaisselle, un meuble peut faire l’affaire. Par ailleurs, ajustez la distance entre votre canapé et votre télévision. Si vous avez des enfants, prévoyez un endroit qui leur permet de jouer au sol.

En outre, si vous manquez d’espace, vous pouvez installer votre canapé en face des meubles multifonctions et des assises (coussins à même le sol, poufs, fauteuils, etc.), et ce, en guise de cloisons. Qui plus est, l’installation du fauteuil en face du canapé vous permet de créer un salon convivial favorisant la conversation. Il faut cependant garder l’espace entre les différents éléments pour favoriser la circulation des personnes.

La création d’un espace personnalisé et cosy

La détermination des couleurs et des matières dominantes dans votre salon dépend de votre personnalité. Alors, n’hésitez pas de lister les couleurs et les matières que vous souhaitiez mettre en avant dans votre pièce à vivre. Pour ce faire, vous pouvez vous déplacer pour faire un tour dans les espaces d’exposition des marques d’ameublement. Pour avoir une atmosphère cocon, augmentez le nombre des coussins sur votre canapé. Et aussi, habillez vos murs en fonction de vos envies en choisissant les photos, les affiches, les tableaux les plus appropriés.

Pourquoi entretenir sa tuyauterie ?

Pourquoi entretenir sa tuyauterie ?

Une maison avec une mauvaise tuyauterie comporte beaucoup de risque comme une inondation en cas d’importantes fuites inattendues. De ce fait, il est important qu’elle soit entretenue de temps à autre afin de garantir son efficacité.

Une tuyauterie mal entretenue est toujours menaçante

Il faut savoir que ce système supporte un important volume d’eau au quotidien. Combiner à cela, quelques résidus d’aliments ou autres choses. C’est pourquoi il faut l’avoir à l’œil de temps en temps afin d’éviter des tracas. Pour cela, il est préférable de faire appel à un professionnel pour faire son entretien.

Effectivement, elle pourrait céder facilement si jamais vous n’en prenez pas bien soin. Alors, faites au moins un effort si vous voulez éviter les ennuis.

Vérifiez bien tous les joints

Nous savons tous que la majorité des problèmes de tuyauteries sont causés par des joints défaillants.  Eh oui ! Ces accessoires ne servent plus à rien quand ils sont usés du fait qu’ils ne garantiront plus l’étanchéité de votre installation. Raison pour laquelle il faut les vérifier régulièrement. Par exemple, pour entretenir les joints de la salle de bains. Vous n’avez qu’à les tordre et réparer rapidement les failles. Si cela ne suffit pas, il est recommandé de procéder aux remplacements.

Après les joints, les siphons

Ces éléments servent à la fois à évacuer les eaux usées et isoler tous les résidus qui risquent de bloquer les canalisations. Par conséquent, il est aussi primordial de les entretenir régulièrement. Il est aussi recommandé de jeter ces bouts de céleri et compagnie dans les tuyaux si vous ne voulez pas les voir remonté à la surface un de ces jours. Notez aussi que le tartre peut accélérer la dégradation de vos siphons.

Par contre, il est recommandé de passer aux renouvellements plutôt que de rafistoler ceux déjà installer. Mais pour faire les travaux, il n’y a pas meilleur travailleur qu’un plombier professionnel afin d’avoir une garantie sur leurs efficacités. Notez que vos nouvelles installations ne serviront à rien si elles ne sont pas bien fixées ou si les modèles que vous avez achetés ne sont pas identiques aux anciens.

N’oubliez pas l’état des tuyaux en questions

Vous devez savoir que si une seule brèche apparâit sur vos tuyaux, cela s’agrandira vite si vous ne le réparez pas au plus vite. Par conséquent, certains endroits de la maison risquent fort d’être inondés. C’est pour cela qu’il faut toujours vérifier l’état des tuyaux et changer ceux qui sont défaillants.

Homestaging pour un deux pièces

Homestaging pour un deux pièces

Vous n’êtes plus célibataire et il vous faut un appartement plus grand. Cependant, vous devez alors céder rapidement votre appartement d’étudiant de deux pièces. Tout comme vous, des jeunes étudiants ou d’autres personnes encore célibataires sont à la recherche d’un petit appartement comme le votre. Seulement, votre décoration n’est peut-être pas au goût de tout le monde et cela peut les dissuader. Il faut alors montrer les atouts de vos deux pièces avec le homestaging.

Un décor minimaliste et design dans le petit séjour

Malgré l’espace étroit, il est tout à fait possible d’avoir un décor au rendu stylé et tendance dans un deux pièces. L’objectif est de ne pas surcharger l’espace sans pour autant se priver du strict nécessaire. Pour cela, il vous suffit d’équiper votre pièce avec des meubles minimalistes qui sont à la fois simple et pratique. Cela donnera également des idées de décoration aux acheteurs. Par exemple, vous pouvez désencombrer votre salon en y installant seulement votre grand canapé. Il vous permet aussi d’avoir assez d’assises pour quelques amis le temps de la vente. Placez-y une petite table basse et quelques rangements pour avoir une pièce épurée prête à recevoir son nouveau propriétaire.

Pourquoi pas une chambre cosy ?

Pour que l’acheteur se sente bien chez lui, faites le vide dans la chambre. Mettez de l’ordre dans votre dressing. Pour le linge et les rideaux, choisissez des couleurs claires pour donner l’impression d’espace et de pureté dans la chambre. Une petite astuce : un miroir peut aussi donner l’illusion d’optique, cela inspirera le jeune ou la jeune étudiante dans son futur décor.

Si vous avez une terrasse : c’est le jackpot

Certains deux pièces ont la chance d’avoir un balcon ou une terrasse en plus. Il faut les mettre en valeur pour que l’acheteur en tombe amoureux. Pour cela, il vous suffit de l’équiper avec quelques meubles. Une petite table, deux ou trois chaises avec quelques plantes, et le tour est joué, ils tomberont tous sous le charme. Vous pouvez même choisir des meubles multifonctions comme un coffre d’extérieur avec assise. Et cela ne vous coûtera pas cher, ce sera même un grand plus pour faire avancer la vente de votre appartement.

Pour votre terrasse ou balcon, quelques idées de meubles pour extérieur sont à découvrir dans notre boutique en ligne Labelhabitation.

Salle de bain : les différents types de revêtement mural

Salle de bain : les différents types de revêtement mural

Vous souhaitez apporter une touche de décoration à votre salle de bain ? Et si vous investissez dans un revêtement mural ? Bien évidemment, en plus d’offrir un caractère original, cette structure est en mesure de protéger votre mur. Ainsi, en matière de rénovation et de décoration, le choix d’un revêtement pour les murs de votre douche ne doit pas se faire au hasard. Découvrez cependant sur cet article les différents types de revêtement mural adapté à une salle de bain.

Le carrelage pour un design original

Le carrelage fait partie des revêtements muraux les plus utilisés dans les salles de bains. Effectivement, ce type présente une bonne praticité et apporte une touche d’esthétisme selon vos envies. La mise en place de carreaux présente un double avantage. Outre leur grande capacité absorbante, cette structure offre à une salle de bain une grande variété décorative. Disponible en plusieurs coloris et géométrique, ce revêtement mural vous permet de personnaliser le décor de la pièce selon vos préférences. D’autant plus, il permet à votre salle d’eau de maintenir une excellente hygiène sans demander tant d’entretien. Effectivement, il se nettoie facilement sans déployer tant d’effort.

Le design d’une peinture

La peinture reste la solution la plus pratique et la moins onéreuse pour revêtir le mur d’une salle de bain. En plus d’être décoratif, ce type a pour avantage d’être facile à entretenir. Il vous suffit de le nettoyer pour redonner son éclat d’origine. Néanmoins, cette pièce d’eau est soumise à de nombreuses contraintes comme l’humidité, la chaleur, etc. Ainsi, pour éviter les mauvaises surprises, pensez à vous investir dans une peinture dédiée spécialement pour les pièces humides.

Le tadelakt pour une décoration orientale

Le tadelakt s’agit d’un enduit coloré entièrement imperméable, à base de chaux de Marrakech associé à de l’eau. Ce type de revêtement peut être utilisé dans toutes les pièces de la maison, mais vivement recommandé pour les pièces humides. Sa pose dans votre salle de bain vous permet de profiter d’une touche de décoration marocaine.

Le béton ciré pour une touche de décor vintage

Si le style contemporain a été toujours votre péché mignon, le béton ciré est tout ce qu’il vous faut. Ce type est disponible en de nombreuses teintes et finitions. De plus, il reste apprécié par sa robustesse et sa durabilité sans pareille. Bien entendu, il vous accompagnera sans doute durant de nombreuses années.

L’avantage d’un papier peint

Le papier peint a connu ces dernières années un fort succès. Effectivement, il saura vous surprendre sur de nombreux points, notamment en matière d’esthétisme. Bien entendu, il offre une large gamme décorative, ce qui vous permet d’apporter une touche personnalisée à la pièce. De nos jours, le grand marché met à votre disposition des modèles spéciaux pour les salles d’eau.

Le lambris PCV, un revêtement mural très profitable

Connu pour sa robustesse sans faille, le lambris PCV peut facilement être utilisé pour revêtir le mur d’une salle de bain. Bien évidemment, cette structure présente une grande résistance à toutes intempéries. Par ailleurs, ce type de revêtement est en mesure d’unifier la décoration de votre salle d’eau.

Pourquoi opter pour un plancher de bois ?

Pourquoi opter pour un plancher de bois ?

Parmi toutes les matières disponibles, le bois ne cesse de séduire un grand nombre de mondes. Du fait de ses avantages, cette matière naturelle peut offrir un plancher de qualité. En effet, un grand nombre de fabricants a compris l’importance du bois. Ainsi, on peut rencontrer différents modèles de plancher de bois à la fois esthétique et simple. On vous invite à trouver dans cet article, les avantages d’un plancher de bois.

À la fois écologique et sain

Le revêtement de sol est un élément important pour la structure de votre maison. Il est donc important de choisir le matériau idéal. Considéré comme le plus convoité, le plancher à bois propose un large éventail d’atouts à son utilisateur. Si vous souhaitez avoir une maison saine, cette matière est faite pour vous. Sa surface lisse ne retient ni poussière ni allergène. Bref, le plancher de bois correspond parfaitement aux personnes qui sont atteintes de trouble respiratoire. De plus, le bois fait de votre maison, une habitation saine. Sachez également que ce matériau est recommandé si vous souhaitez avoir un plancher durable ou si vous faites partie de ceux qui sont respectueux de la nature.

Esthétique et durabilité

Ce n’est pas un hasard, si le bois est considéré comme une matière de qualité. En effet, il vous promet un plancher doté d’un design impressionnant. De plus, le plancher de bois peut se présenter sous différents styles. C’est à vous de choisir selon vos goûts. Si vous souhaitez avoir un style un peu plus contemporain, exotique, traditionnel ou moderne, le bois peut répondre à toutes ces demandes. Un plancher à bois s’harmonise facilement à tous les styles de décor. Vous pouvez également jouer avec les couleurs de votre plancher de bois.

Facile à entretenir et durable

Il est important de prendre soin de votre plancher de bois. Sachez que le bois se différencie des autres matériaux de construction du fait de sa facilité d’entretien. En effet, il vous suffit d’un coup d’aspirateur et le tour est joué. Vous pouvez également effectuer quelques rénovations, afin de protéger votre bois contre l’agressivité de l’extérieur. Un plancher de bois bien entretenu peut offrir une durée de vie impressionnante. Ce qui devrait vous plaire si vous souhaitez faire des économies.

Qualité isolante et acoustique

Vous souhaitez avoir une maison saine ? Cela dépend également de la qualité de votre isolation. Le bois est un matériau qui est bien connu pour sa qualité en matière d’isolation thermique et acoustique.   En effet, sachez que le bois peut être 12 fois plus isolant que le béton. Si vous êtes en pleine réhabilitation de maison, on vous conseille ce matériau noble. D’après une étude, une isolation en fibre de bois propose une performance thermique et acoustique impressionnante. Ce qui devrait réduire vos dépenses si vous avez opté pour des appareils de chauffage à bois ou électrique.

Mettre en valeur une petite salle de bains: tous les conseils nécessaires!

Mettre en valeur une petite salle de bains: tous les conseils nécessaires!

Beaucoup de gens ont tendance à penser qu’il est impossible de transformer une petite salle de bain en confortable oasis de bien-être. Si vous faites partie de ces personnes, alors, vous avez totalement tort. En réalité, il est tout à fait envisageable d’exploiter l’espace très restreint d’une salle de bain pour la sublimer. Dans cet article, nous vous dévoilons justement tous les meilleurs conseils pour mettre en valeur votre petite salle de bains.

Privilégiez des équipements sanitaires sur mesure et de dimension réduite !

Dans la plupart des foyers français, la taille moyenne des salles de bains est de 4 à 5 mètres carrés. Malgré cet espace très réduit, il existe pourtant certaines idées qui peuvent s’avérer indispensables pour garantir un gain de place. Puisque dans une petite salle de bain chaque centimètre compte énormément et doit être optimisé, il est donc préférable de mettre en avant des équipements sanitaires de petit format et fonctionnels. À cet effet, si vous disposez d’une baignoire, il serait très pratique de le troquer contre une douche plus étroite et vitrée. Ce style épousera parfaitement la configuration de votre salle de bain tout en la mettant en valeur. Sachez également que les vasques avec meuble bas trop encombrant ne sauront pas résoudre votre problème d’espace. Afin d’obtenir une pièce bien aérée et bien agencée, misez plutôt sur une vasque à poser simple avec des meubles de petites dimensions.

N’y poser que les objets de rangement nécessaires !

Bien que les mètres carrés soient comptés, votre salle de bain doit également demeurer confortable, fonctionnelle et surtout pratique. Comme quoi, pour donner une impression d’espace dans votre salle de bain et pour lui offrir la splendeur qu’elle mérite, créez un espace de rangement peu encombrant. Sur ce point, les étagères suspendues feront parfaitement l’affaire et aèreront davantage la pièce. Ce qu’il faut surtout éviter, c’est d’accumuler des objets inutiles. Autrement dit, ne conservez que l’essentiel !

Optez pour des systèmes de chauffage multifonctionnels !

Grâce à l’avancée de la technologie, il existe désormais des équipements de chauffage qui combinent à la fois sèche-serviette, porte-serviette et appareil de chauffage. Ainsi, pour résoudre vos problèmes de manque d’espace dans votre salle d’eau, opter pour cet appareil dernière génération y génèrera à coup sûr un gain d’espace. Qui plus est, de par le côté esthétique dont ils sont pourvus, ces dispositifs offriront plus de style et une touche de modernité à votre salle de bain.

Multipliez les points lumineux !

Avoir un bon éclairage est également un véritable atout pour une petite salle de bain. Généralement, une salle de bains exige plus de 500 lux par mètre carré. Pour sublimer votre salle d’eau, il est préférable d’utiliser un éclairage blanc neutre. Optez pour un plafonnier ou des spots et placez quelques spots au dessus du miroir mettra certainement en valeur votre petite salle de bain.

Une astuce pour gagner une pièce dans sa maison.

Une astuce pour gagner une pièce dans sa maison.

Et oui, qu’on soit en maison ou en appartement, la problématique finit souvent par être la même : après quelques années, on se sent à l’étroit ! On accumule, on ne jette pas, les enfants grandissent… et on en vient à se dire qu’on aurait finalement apprécié d’avoir une pièce supplémentaire. Mais comment créer de l’espace dans une maison avec jardin sans… en ajouter ? Comment pousser les murs sans les déplacer ? Une solution : le garage en kit. Explications.

garage en bois

La transformation d’un garage intégré

Pour transformer son garage en pièce habitable et habitée, quelques conditions préalables sont évidemment nécessaires. La première ? Avoir… un garage. Forcément, ce garage initialement intégré à la maison reste un impératif difficilement négociable. La deuxième : pouvoir sacrifier dans son jardin une vingtaine de mètres carrés.

Réaménager son intérieur en investissant son extérieur

Car il ne s’agit pas, en offrant plus d’espace à votre intérieur, de négliger la durée de vie de votre véhicule ou de moins le protéger. Non. Mais simplement d’externaliser votre garage. C’est chose faite si vous investissez dans un garage en kit à monter chez vous, dans votre jardin. L’espace stationnement sera réservé à cet abri extérieur ; et la pièce qui accueillait précédemment votre voiture se métamorphosera qui en bureau, qui en salle télé, qui en chambre… si tant est que vous puissiez faire les aménagements nécessaires, bien entendu.

Les garages métal ou bois, des abris sécurisés

Cet espace extérieur, ce n’est pas parce qu’il consiste en un garage en kit qu’il sera forcément moins sécurisé. Certains garages possèdent une porte sectionnelle automatisée, d’autres sont cadenassables… Sans compter qu’ils doivent évidemment être montés sur une dalle en béton – ce qui permet généralement de les assurer. En somme, sans pouvoir l’égaler, le garage en kit peut se prévaloir de qualités assez similaires à celui que vous possédiez peut-être chez vous…

 

Comment choisir son garage en kit ?

Le choix d’un garage en kit (https://www.franceabris.com/), comme ceux que commercialise le site FRANCE ABRIS, répond à des critères bien définis qu’il vous suffit de hiérarchiser. La question des matériaux utilisés, par exemple, interroge sur la résistance que vous cherchez, l’autonomie et l’esthétique de votre abri. Voire le prix, même si des garages onéreux et moins coûteux existent dans tous les matériaux.

Des abris et garages en bois résistants et esthétiques

Ainsi, les structures en bois sont réputées pour leur finition de belle qualité et leur esthétique naturelle qui se fond dans des environnements très différents. Les garages en madriers résistent parfaitement au vent et à des conditions climatiques délicates… pour peu qu’ils soient bien entretenus. Car le bois reste un matériau vivant, réclamant de l’attention. Si vous voulez que votre structure dure malgré la pluie, l’humidité, l’usure, il vous faudra la traiter avec soin et régulièrement avec une solution fongicide et insecticide.

Le métal pour un garage ne réclamant pas d’entretien

À l’inverse, les garages en kit métalliques brillent par leur autonomie. Nul besoin d’entretien, l’acier galvanisé souvent utilisé pour la confection de ces structures ne craint pas la corrosion, à moins qu’il ne soit abîmé. Les garanties proposées courent d’ailleurs souvent sur 10, 15, 20 ou 25 ans. Le point potentiellement négatif ? L’aspect extérieur de l’abri. Il n’est pas toujours facile de trouver des modèles visuellement séduisants qui s’intègrent harmonieusement dans le jardin.

Modularité avec les abris garages en PVC

Restent des garages en toile PVC, qui peuvent prendre la forme de tunnels avec une bâche tendue sur des arceaux métalliques, des tentes plus légères idéales pour des abris saisonniers ou des modèles qui se plient et se déplient grâce à un système de roulettes. Des garages fonctionnels, souvent temporaires, qui sauront répondre à des besoins bien définis : stationnement et stockage ; espace pour abriter tous les véhicules, deux roues et loisirs mécaniques de la famille…

 

Décoration : comment embellir les câbles électriques ?

Hifi, ordinateur, télévision, chargeur de téléphone, grille-pain, sèche-cheveux,… Quelle que soit la pièce de la maison, on trouve toujours des câbles électriques disgrâcieux ! Pourtant, avec quelques astuces faciles à mettre en place, il est possible de rendre ces fils plus esthétique, tout en les organisant.

Les grands classiques : la goulotte et la plinthe

Très souvent, la solution la plus pratique s’avère être la goulotte électrique pour organiser et cacher efficacement les câbles. Mais elle n’est pas toujours très jolie… Il existe désormais des plinthes et goulottes design, lumineuses pour une belle touche déco à mettre en place facilement dans votre projet de rénovation. De quoi associer esthétique et organisation !

Les tiroirs : pour cacher et ranger

Une astuce efficace consiste tout simplement à installer des prises électriques camouflées dans les tiroirs et les étagères d’un meuble. Désormais, le sèche-cheveux, la brosse à dents électrique seront branchés discrètement dans la salle de bain. Dans le bureau, masquez les chargeurs de smartphones, d’ordinateur ou de tablette.

Le câble électrique : élément de décoration à part entière

Dans certains cas, le câble électrique peut aussi devenir un accessoire de décoration. Optez alors pour de beaux fils façon tressage de corde ou d’inspiration vintage. Pour une belle suspension au-dessus de la table de la salle à manger, associez-le à une ampoule à filament. Laissez-vous tenter !

Le DIY : l’astuce pour dissimuler

Pour les plus créatifs, le DIY est idéal pour dissimuler les câbles électriques. Détournez tout simplement une boîte de rangement ou un porte-revue positionné près d’une étagère ou d’un buffet qui recevra les prises et fils électriques.

Dans votre bureau, maintenez les câbles des chargeurs contre le plateau pour les garder à portée de main, avec de petits personnages de jeu en plastique des pinces métallique à dessin.

Bref, laissez tout simplement parler votre créativité et votre sens de l’organisation. Mais prenez toujours garde à votre sécurité. Débranchez toujours les appareils électriques après utilisation. Coupez l’électricité avant de changer un câble.