comment faire un seuil de portail coulissant

Comme le portail à système autoportant n’a pas de rail, sûrement il n’a pas non plus besoin de seuil en béton. Par conséquent, le seuil est réservé au portail coulissant avec un rail au sol. Ce seuil est aussi connu sous le nom de longrine et c’est la base même de la structure de votre portail. Il supporte les charges du portail, mais aussi celles des véhicules de passage, on doit donc s’assurer que le seuil est bien solide. La préparation de la longrine se fait en quatre étapes bien distinctes.

Étudier l’emplacement du portail coulissant

D’abord, il faut trouver l’emplacement exact du futur portail et de son rail. Afin de faciliter son installation, il vaut mieux directement tracer et marquer l’endroit. Ça équivaut à une délimitation d’un rectangle de votre fondation à l’aide d’un kit de traçage. C’est le repère même de vos travaux alors il est préférable de faire attention aux détails. Il faut prendre en compte la longueur du portail et celle des piliers pour ainsi creuser le sol. On doit creuser plus profondément au niveau de chaque extrémité à cause des piliers. La largeur de ce rectangle de fondation est identique à celle du côté d’un pilier, mais pour plus de précautions, celle du rectangle a été majorée de 10 cm.

Réaliser un coffrage de la longrine

Pour réaliser le coffrage, il faut mettre les planches de coffrage dans le fond creusé. On peut utiliser des bois découpés pour créer un espace régulier dans le trou. On y ajoute aussi une armure métallique horizontale pour renforcer encore plus la structure. Et à chaque extrémité, on place des barres métalliques en lieu et place des piliers, car il est primordial que ces derniers et la longrine restent solidement reliés.

Procéder au coulage de béton

Le béton, accompagné d’une bétonnière, est nécessairement à base de ciment, une quantité suffisante d’eau et de sable. Il est temps de couler le béton afin de bien fixer les planches de coffrage. Il doit être bien nivelé et lissé afin de remplir l’ensemble du coffrage. Ce dernier se termine quand le béton a scellé les planches et a rempli toute la semelle. Il suffit d’interdire le passage des véhicules pendant un certain temps pour laisser le béton séché.

Enlever le coffrage

Cette dernière étape nécessite de la patience parce qu’il faut respecter un certain délai avant de retirer le coffrage (24 heures au minimum). Effectivement, si le coffrage est rapidement retiré, le béton n’a peut-être pas eu le temps de sécher et aurait pour conséquence la fragilité du coffrage. La procédure est simple, il suffit de retirer les planches de coffrage et les bois découpés à l’aide d’un marteau ou d’une massette pour séparer le coffrage de béton. Le portail a été conçu pour subir des actions répétées, le seuil qui sert de base doit forcément être solide et bien résistant. De plus, c’est lui qui supporte à la fois les poids du portail et ceux des véhicules de passage.