comment calculer les marches d’un escalier droit

Vous souhaitez offrir une touche de modernité à votre intérieur ? Pourquoi ne pas opter pour l’installation d’un escalier de grande qualité ? Disponible en différents modèles, cet équipement s’adapte parfaitement à tous types de décoration. Outre ses avantages en matière de design, un escalier offre également une facilité de mise en place impressionnante. Si vous souhaitez mettre en place vous-même votre escalier, sachez que c’est tout à fait réalisable. Mais, avant l’installation de votre équipement, quelques petits calculs sont nécessaires. On vous propose de trouver dans cet article les conseils à suivre pour calculer les marches de votre escalier droit.

Pourquoi calculer les marches de votre escalier droit ?

Peu importe la forme de votre escalier, il est toujours important de penser au calcul de ses marches. Le fait de réaliser cette étape vous permet de profiter d’un escalier à la fois sécuritaire, esthétique et performant. En effet, si vous souhaitez avoir un escalier qui est soit agréable à l’usage quotidien, il est indispensable de ne pas oublier cette étape.

Calculer le nombre de marches de votre escalier

C’est une étape qui nécessite certaines précisions. Si vous pensez que vous n’avez pas les compétences nécessaires pour la réalisation de ce projet, on vous conseille de faire appel au service d’un professionnel. Sachez qu’on peut également trouver des logiciels qui sont fournis gratuitement pour vous aider à calculer les marches de votre escalier. Mais, si vous souhaitez connaitre rapidement le nombre des marches de votre escalier, on vous recommande d’appliquer la formule suivante : hauteur entre les deux étages/hauteur des marches souhaitée. Cependant, il est important de savoir choisir la hauteur de vos marches. La hauteur conseillée pour avoir un escalier moins raide est de 16 à 20,17 cm. Évitez donc d’opter pour une hauteur de marche assez haute. En ce qui concerne la profondeur de votre marche, elle doit être de 25 cm. Cette mesure vous permet de profiter d’un confort maximum.

Quelques astuces à suivre

Afin de profiter d’un escalier droit confortable, on vous conseille de penser au recul. C’est un critère indispensable. Si vous disposez moins d’espace, réduisez le giron et augmentez la hauteur des marches. C’est également un outil tout à fait réalisable même pour la fabrication d’un escalier quart tournant.

Autres mesures à prendre en compte

Pour la réalisation de votre escalier droit, différentes valeurs doivent être prises en compte si vous souhaitez bénéficier d’une certaine sécurité et de confort d’usage. Le plus important est de prendre les mesures de votre bâti. Pour cela, relevez la hauteur du sol au plancher. Cette hauteur va définir la hauteur de votre escalier (H). Vous devez également mesurer la longueur (L) et la largeur (l) de votre trémie. Et afin de connaitre reculement(R), il vous suffit de mesurer l’espace disponible au sol. Si vous n’avez pas de reculement, on vous conseille de choisir un escalier tournant au lieu d’un escalier droit.

Réaliser un escalier droit est un projet facile. Mais, afin d’éviter les mauvaises surprises, il est conseillé de faire appel au savoir-faire d’un professionnel.