comment installer un abri de jardin

comment installer un abri de jardin

L’abri de jardin est vraiment pratique pour le rangement. C’est vrai, les équipements de jardinage, de bricolage et de nettoyage peuvent être vraiment encombrants. Mais cette petite cabane, le plus souvent en bois, n’est pas seulement appréciée par sa praticité. Elle l’est également pour son esthétique. Effectivement, l’abri de jardin agrémente parfaitement le jardin et apporte une touche d’originalité à votre propriété. Si vous souhaitez savoir comment l’installer, suivez le guide.

Choisir l’emplacement de l’abri de jardin

Vous devez bien déterminer la place où vous allez mettre l’abri de jardin. Il faut que ce soit un endroit qui assurera une grande longévité à la construction. Vous choisirez également cet emplacement en fonction de l’utilisation du futur abri. N’oubliez pas non plus que la position de la maisonnette aura un impact sur l’apparence de votre propriété. Il ne faut pas non plus que le cabanon gêne ; trop au milieu ou trop près de la maison principale. Choisissez également un sol adapté à votre abri de jardin. Ce choix reposera sur la taille et le matériau de construction de ce dernier.

Préparer l’emplacement de l’abri de jardin

Une fois que vous avez trouvé l’emplacement, il faut maintenant le préparer. Pour un petit abri de jardin, il vous suffit d’enlever tout ce qui pourrait gêner la construction. Rendre le sol bien au niveau et bien aplatir le terrain. Il est préférable de placer un film protecteur pour empêcher les remontées d’humidité.

Si vous prévoyez de bâtir un abri de jardin de grande taille, vous devez poser une structure solide pour prévenir un éventuel affaissement. Si vous avez la possibilité, l’idéal serait une dalle en béton. Avant de passer à l’installation, vous devez également vérifier qu’aucun élément de votre abri de jardin ne manque pas.

Assembler la structure de l’abri de jardin

Quand vous avez fini toutes les préparations, vous pouvez passer au montage de l’abri de jardin. Comme le matériel est livré en kit, il vous suffit de suivre les consignes dans la notice fournie. Vous pouvez faire le travail tout seul, mais il vaut mieux demander l’aide d’une autre personne. Quelqu’un qui connait un rayon dans la construction surtout si vous n’êtes pas très bricoleur.

Pour éviter que les équipements ne s’abiment, pensez à les mettre dans un endroit sec et bien à plat et à l’abri du soleil. Passez à la mise en place du plancher puis à l’assemblage des murs. Après les murs vient la mise en place de la toiture et des portes. Puisque chaque abri de jardin est différent, prenez soin de bien suivre les consignes de la notice.

Il est à noter que la construction d’un abri de jardin est soumise à des règles. Nous vous conseillons donc de vous renseigner à votre mairie avant de penser à faire quoi que ce soit. Pour ce qui est de l’abri de jardin en kit, vous en trouverez dans les boutiques qui vendent des matériaux de bricolage.

comment construire un poulailler pas cher

comment construire un poulailler pas cher

Comment construire un poulailler pas cher ? Eh bien, c’est un travail moins compliqué. Cependant, afin de pouvoir garantir une sécurité, une hygiène de vie et un confort optimal aux poules pondeuses, il est indispensable de respecter quelques règles. Dans cet article, nous présentons les différentes étapes à suivre pour construire un poulailler pas cher.

Le travail à faire avant la construction d’un poulailler

Avant la construction d’un poulailler, vous devez d’abord rassembler les matériaux indispensables pour le travail. Cela permet de faciliter le travail et de le perfectionner. Ainsi, mettez à votre disposition des bois, une visseuse, un tournevis, une scie mécanique, un marteau, un grillage à poule, un lot de 40 vis, un toit goudronné préfabriqué et un lot de 200 vis et 40 mm pour fixer les planches qui serviront de murs à votre poulailler.

À savoir, le grillage à poule doit avoir les dimensions de 25 m sur 1 m. Il peut être ajusté en fonction de l’importance de l’effectif des poules. Puis, pour le lot de 40 vis, il faut veiller à avoir une très bonne qualité, car la fixation de la structure de votre poulailler y dépend.

Les étapes de la construction d’un poulailler pas cher

La construction d’un poulailler pas cher se fait en quelques étapes seulement. Dans la première étape, vous avez à démonter les palettes, à séparer les gros bois des planches et à assembler trois gros bois pour construire les côtés de votre poulailler. Après cela, vous devez tenir le tout solidement. Pour ce faire, il est recommandé d’enfoncer sur ses deux côtés 8 vis. C’est après que vous puissiez passer au montage du mur. Ce travail doit se faire avec les planchers de palette. Ultérieurement, pendant le montage du mur, il faut veiller à ce que les planches ne laissent aucun espace propice à l’intrusion. Cela est indispensable pour la sécurité de vos poules.

Une fois le mur monté, passez maintenant à l’installation de la porte et du toit. Ce travail demande l’utilisation des briques, un cas pratique pour éviter que la base du poulailler soit constamment humide. Puis, afin d’avoir un toit en pente, il est nécessaire de mettre sur la façade du gros bois. Enfin, terminez le travail par la construction de la porte. Cette dernière doit être faite via deux planchers de haut sur deux planchers de côté.

Quelques conseils à retenir

Vers la fin de la construction, c’est-à-dire, avant l’installation des poules dans le poulailler, il est conseillé de traiter le poulailler par un produit hydrofuge. Puis, il ne faut pas oublier de mettre en place du grillage. Ce dernier permet d’éviter les attaques de fouines et autres renards. À cet effet, le grillage doit être collé parfaitement sur le bois et enfoncé dans le sol. Enfin, n’oubliez pas de mettre en place le perchoir, la mangeoire, l’abreuvoir et le lieu de ponte. Pour le lieu de pente, vous pouvez utiliser une cagette récupérée dans une grande surface, cela vous permet de réaliser plus d’économie.

facade qui verdit

facade qui verdit

Tout comme votre toiture, il se peut également que votre façade devienne verte notamment à cause de la présence de mousse et de lichen. Avouez que ce n’est certainement pas agréable à regarder. Il est temps d’agir rapidement afin d’éviter que ces débris causent d’autres dégâts. Pour cela, nous vous invitons à découvrir dans cet article comment faire pour une façade qui verdit.

Une façade qui verdit : les principales causes

On sait très bien qu’une façade est un des éléments clés d’une maison dont il faut en prendre soin. Sous l’effet de diverses intempéries, il n’est pas rare que votre façade soit recouverte de traces vertes causées par des mousses et des lichens. À titre informatif, les mousses se développent dans des conditions favorables voire humidité. Également, ces débris végétaux se multiplient vite sous l’exposition du soleil. Pourtant, les murs extérieurs d’une maison sont trop fragiles qui nécessitent un entretien particulier tous les deux ans minimum. Et n’attends pas qu’elle se recouvre de mousses et de lichens que vous agissez pour la nettoyer.

En effet, au-delà de son intérêt esthétique, le nettoyage d’une façade s’avère nécessaire. Et pour prévenir l’apparition de ces mauvaises herbes, il est tout à fait possible d’utiliser un traitement anti-mousse pour façade. Également, pour prévenir ces salissures vertes, il vous est conseillé d’élaguer les arbres qui se trouvent autour de votre maison.

Quel produit utiliser ?

En ce qui concerne le produit de nettoyage pour façade, vous pouvez opter pour les cristaux de soude pour enlever le gras sur celle-ci. Pour les façades enduites, la potasse mélangée avec de l’eau chaude suffira amplement pour supprimer les traces vertes qui ternissent son esthétique. À noter que s’il existe des plantes aux alentours de votre façade, la javel est fortement déconseillée dans le but d’éviter que cette dernière détruise les plantations. Non seulement elle détériore ces plantes, mais également, elle peut endommager la peinture des menuiseries. Sachez que la javel est assez agressive, élabore une porosité et nuit à l’étanchéité de la façade.

Pour nettoyer votre façade, utilisez un nettoyeur basse pression dans le but de ne pas abîmer les matériaux. Il faut noter qu’un simple pulvérisateur fera l’affaire. Et n’oubliez pas qu’après avoir nettoyé votre façade, il est nécessaire de traiter votre façade contre les mousses et les lichens. Aussi, un traitement contre l’humidité s’avère utile. Mais avant d’acheter le produit pour votre façade, il serait judicieux de vous renseigner à propos des produits adaptés à la nature des matériaux. Ainsi, vous n’aurez pas à vous inquiéter, car vous ne risquez pas de mettre en danger l’intégralité de votre façade. Pour conclure, votre façade a besoin d’être entretenue tout comme votre toiture. Pour qu’elle soit toujours en bon état tout en conservant son esthétisme, un nettoyage régulier suivi d’un traitement reste la meilleure solution. Dans le cas où votre façade n’est certainement pas en bon état, rien ne vous empêche de privilégier pour une rénovation de façade afin de lui offrir une touche d’originalité.

comment calculer les marches d’un escalier droit

comment calculer les marches d’un escalier droit

Vous souhaitez offrir une touche de modernité à votre intérieur ? Pourquoi ne pas opter pour l’installation d’un escalier de grande qualité ? Disponible en différents modèles, cet équipement s’adapte parfaitement à tous types de décoration. Outre ses avantages en matière de design, un escalier offre également une facilité de mise en place impressionnante. Si vous souhaitez mettre en place vous-même votre escalier, sachez que c’est tout à fait réalisable. Mais, avant l’installation de votre équipement, quelques petits calculs sont nécessaires. On vous propose de trouver dans cet article les conseils à suivre pour calculer les marches de votre escalier droit.

Pourquoi calculer les marches de votre escalier droit ?

Peu importe la forme de votre escalier, il est toujours important de penser au calcul de ses marches. Le fait de réaliser cette étape vous permet de profiter d’un escalier à la fois sécuritaire, esthétique et performant. En effet, si vous souhaitez avoir un escalier qui est soit agréable à l’usage quotidien, il est indispensable de ne pas oublier cette étape.

Calculer le nombre de marches de votre escalier

C’est une étape qui nécessite certaines précisions. Si vous pensez que vous n’avez pas les compétences nécessaires pour la réalisation de ce projet, on vous conseille de faire appel au service d’un professionnel. Sachez qu’on peut également trouver des logiciels qui sont fournis gratuitement pour vous aider à calculer les marches de votre escalier. Mais, si vous souhaitez connaitre rapidement le nombre des marches de votre escalier, on vous recommande d’appliquer la formule suivante : hauteur entre les deux étages/hauteur des marches souhaitée. Cependant, il est important de savoir choisir la hauteur de vos marches. La hauteur conseillée pour avoir un escalier moins raide est de 16 à 20,17 cm. Évitez donc d’opter pour une hauteur de marche assez haute. En ce qui concerne la profondeur de votre marche, elle doit être de 25 cm. Cette mesure vous permet de profiter d’un confort maximum.

Quelques astuces à suivre

Afin de profiter d’un escalier droit confortable, on vous conseille de penser au recul. C’est un critère indispensable. Si vous disposez moins d’espace, réduisez le giron et augmentez la hauteur des marches. C’est également un outil tout à fait réalisable même pour la fabrication d’un escalier quart tournant.

Autres mesures à prendre en compte

Pour la réalisation de votre escalier droit, différentes valeurs doivent être prises en compte si vous souhaitez bénéficier d’une certaine sécurité et de confort d’usage. Le plus important est de prendre les mesures de votre bâti. Pour cela, relevez la hauteur du sol au plancher. Cette hauteur va définir la hauteur de votre escalier (H). Vous devez également mesurer la longueur (L) et la largeur (l) de votre trémie. Et afin de connaitre reculement(R), il vous suffit de mesurer l’espace disponible au sol. Si vous n’avez pas de reculement, on vous conseille de choisir un escalier tournant au lieu d’un escalier droit.

Réaliser un escalier droit est un projet facile. Mais, afin d’éviter les mauvaises surprises, il est conseillé de faire appel au savoir-faire d’un professionnel.

Isolation toiture : les différentes isolation possible pour votre toiture

Isolation toiture : les différentes isolation possible pour votre toiture

On ne cessera jamais de répéter : il y aura une grande différence entre une maison correctement isolée et une maison qui ne l’est pas. Les travaux d’isolation doivent concerner la toiture, les murs, les ouvertures, etc. Quelles sont les possibilités qui s’offrent à vous quand vous envisagez d’isoler votre toiture ? Décryptage.

Si vos combles sont aménageables…

Là, deux options s’offrent à vous :

– L’isolation par l’intérieur : cette technique d’isolation est la plus choisie des particuliers. Celle-ci présente l’avantage d’être moins onéreuse. En effet, elle exige moins de travaux. En plus de cela, elle permet de garder la couverture et l’armature du toit intactes. Dans le cas où votre toiture dispose d’une charpente à chevron, l’isolant peut être directement posé entre ces chevrons. On parle souvent d’isolation monocouche. Dans le cas contraire, donc si votre toit n’a pas de charpente à chevron, un lattage en bois ou en métal doit être prévu sur le mur qui recevra l’isolant. Pour prévenir la formation de condensation et de moisissures dans l’isolant, l’utilisation d’un pare-vapeur est indispensable. En misant pour l’isolation par l’intérieur, vous prévenez les problèmes d’humidité. Retenez toutefois que cette technique réduira un peu l’espace dans vos combles.

– L’isolation par l’extérieur : plus performante, cette technique d’isolation suppose donc qu’on procède par l’extérieur. Elle implique de grands travaux (en fin de compte, il faut enlever temporairement la couverture du toit). Il s’agit donc de la meilleure solution en cas de construction ou si vous envisagez de remplacer la couverture de votre toit. Lors de l’isolation par l’extérieur, l’isolant est posé sur l’armature. Un film imperméable est ensuite disposé en dessus de l’isolant en question. Là, le but étant de protéger le toit de l’humidité et du vent. Comme votre toit se trouve dans une couche d’isolation ininterrompue, il n’y aura plus de ponts thermiques. Contrairement à l’isolation par l’intérieur, l’isolation par l’extérieur ne réduit pas l’espace habitable.

Dans le cas où vous n’utilisez pas vos combles comme pièce habitable

Là, la meilleure solution serait d’isoler le sol de vos combles. En effet, si votre grenier n’est pas utilisé comme chambre, à quoi bon isoler le toit ? En isolant le sol du grenier, non seulement vous gagnerez en efficacité, mais vous réduisez également la surface à isoler. Si dans le futur, vous envisagez d’aménager votre grenier, rassurez-vous, il vous est toujours tout à fait possible d’isoler le toit. Parlons maintenant de l’isolation du sol des combles. S’il y a déjà un sol massif, l’isolation peut être posée en dessus. Si ce n’est pas le cas, donc le sol n’est pas encore posé, il est possible de poser l’isolation entre les solives de plancher.

L’utilisation de panneaux isolants reste la meilleure solution lors de l’isolation de sol de grenier (si l’on souhaite encore pouvoir y marcher).

Pour quel isolant miser ?

Pour l’isolation de toiture, les panneaux isolants ainsi que les laines isolantes sont les plus choisis. Pour les toits en pente, utiliser de la laine isolante en forme de matelas reste une option intéressante. Laine de verre et laine de roche restent des valeurs sûres. Celles-ci présentent l’avantage d’être très facile à couper sur mesure. De même, les les panneaux isolants sont simples à couper sur mesure. Durs et légers à la fois, ces panneaux peuvent être utilisés pour tous les types de toiture.

Isolation de toiture : de bonnes raisons de recourir au service d’un pro confirmé

S’aventurer seul dans l’isolation de sa toiture ? Ce n’est pas du tout recommandé ! Retenez qu’une isolation mal réalisée vous réservera de mauvaises surprises. Puisque vous serez obligé de tout recommencer, non seulement vous perdez votre temps, mais vous perdez également de l’argent (ce qui est bien dommage en ce temps de crise !)

Voilà pourquoi, il est judicieux de recourir au service d’un professionnel confirmé. Un tel professionnel saura choisir la meilleure technique d’isolation, donc la plus adaptée, mais pas seulement. Il vous conseillera également les isolants les plus efficaces. Aussi, vous ne pouvez qu’apprécier le résultat.

isolation chanvre

isolation chanvre

Les particuliers ont actuellement le choix entre différents isolants proposés sur le marché, et il peut être difficile pour ceux-ci de se prononcer pour un modèle en particulier. En outre, les isolants en chanvre sont des isolants qui se distinguent de par leurs nombreuses qualités, et de plus en plus de gens sont intéressés par le fait d’en faire l’acquisition.

L’importance d’une bonne isolation

En raison de principes physiques, la chaleur aura toujours tendance à s’échapper d’une maison si rien n’est fait pour l’y retenir. En outre, les différentes parties d’une maison montrent une résistance plus ou moins importante face à la fuite de chaleur, et il est généralement nécessaire d’intervenir pour faire en sorte que cela ait lieu le moins possible. C’est pour cela qu’il faut utiliser les différents matériaux qui permettent de faire une bonne utilisation des différentes parties de votre maison.

Pour isoler convenablement votre domicile, il est essentiel de bien choisir quels isolants utiliser ; en effet, la capacité de votre maison à bien gérer les pertes de chaleur dépend grandement de ceux-ci, et s’ils ne sont pas assez performants, ils peuvent ne pas réussir à contenir la chaleur comme il faut. L’isolant en chanvre est un des isolants dont il vous est possible de faire l’acquisition pour votre maison, et il présente de nombreux avantages, en plus d’être composé d’un matériau naturel.

Les spécificités de l’isolant en chanvre

Le chanvre est une plante qui est plantée de manière industrielle, et qui est utilisée pour fabriquer des isolants de bonne qualité. En outre, lorsqu’un isolant est fait dans ce matériau spécifique, on peut donner l’assurance que celui-ci aura une bonne résistance thermique. Une fois que vous aurez utilisé l’épaisseur idéale pour votre isolant, celui-ci pourra empêcher à la chaleur de s’enfuir de votre domicile. C’est une manière pour vous également de jouer un rôle dans la protection de l’environnement, car ce type d’isolants est entièrement naturel.

Il a également une capacité intéressante en ce qui concerne l’humidité de l’air dans une maison, dans la mesure où il joue le rôle de régulateur de celle-ci. En outre, quand l’air dans une maison est trop humide, l’isolant en chanvre se charge d’aspirer une partie de l’eau présente dans celui-ci, et se charge de relâcher cette humidité dès le moment où l’air devient trop sec.

Comment bien acheter les isolants en chanvre ?

Il est important de favoriser la qualité quand on fait l’acquisition de matériaux comme les isolants en chanvre. Si vous faites l’achat d’éléments de mauvaise qualité, il n’y a aucune garantie concernant la durabilité de celui-ci, et il se peut que vos isolants se fragilisent au bout de quelques mois.

Vous devez donc faire une recherche approfondie pour ce qui est des isolants avant d’en faire l’achat, et c’est une erreur que de vous lancer dans l’acquisition d’un ensemble d’isolants en chanvre sans vous assurer de tout savoir sur votre fournisseur. Est-ce que vous disposerez d’une garantie ? D’un service après-vente ? Si ce n’est pas le cas, il vaut mieux passer votre chemin.

Où installer un radiateur horizontal ?

Où installer un radiateur horizontal ?

Il est toujours pénible de vivre un changement de saison, surtout le passage de l’été en hiver. Pourtant, il faut l’affronter quoiqu’il advienne. Mais en choisissant un chauffage performant, il est tout à fait possible de revivre dans une ambiance estivale tout en étant en hiver. Le choix d’un chauffage est essentiel, mais son emplacement joue également un rôle primordial dans sa fiabilité. Dans cette rubrique, on vous conseille sur l’installation de votre radiateur horizontal.

L’emplacement d’un radiateur horizontal

Dans une règle générale, un radiateur horizontal se place sous une fenêtre. Cet emplacement est spécifique pour compenser ainsi la sensation de froid issu de la fenêtre et des parois froides. Aussi, il ne faut surtout pas installer un radiateur dans un endroit caché vu que c’est un équipement qui sert à propager de la chaleur dans la maison. Pour un radiateur rayonnant, son émission de chaleur se fait une diffusion de chaleur sur des éléments présents dans la pièce comme sur les meubles ou les personnes. De ce fait, il est préférable de placer un chauffage devant un meuble plutôt de derrière un canapé par exemple. Il y a aussi une règle à ne pas enfreindre pour l’installation d’un radiateur horizontal. En effet, il faut compter 15 cm au moins de vide sur les côtés droit et gauche du chauffage ainsi que 12 cm en dessous et 50 cm au dessus pour que l’air puisse circuler et la diffusion de chaleur se fait en toute uniformité dans la maison où l’appareil est installé.

Dans la chambre

Dans votre chambre, il ne faut surtout pas placer un radiateur horizontal trop près de votre lit. Aussi, il ne faut pas mettre en pleine puissance votre chauffage du fait qu’une émanation trop forte de chaleur perturbe votre sommeil la nuit.

Dans le salon

Un radiateur horizontal se place de différente manière dans chaque pièce de votre logement. Pour votre salle de séjour, il vous faut au moins deux radiateurs pour chauffer une aussi grande pièce. Pour son emplacement, installez les face à face pour une homogénéité de diffusion de chaleur.

Dans la cuisine

Du côté de votre cuisine, il vous faut un radiateur horizontal plus compact du fait que la place sur les murs est un peu limitée dans une cuisine. Pour cela, choisir un radiateur équipé de barres pour sécher les chiffons serait plus approprié pour ainsi obtenir un gain de place.

Dans la salle de bain

Même dans votre salle de bain, il vous faut un chauffage pour conserver votre confort. Le radiateur sèche-serviette est donc le chauffage par excellence de cette pièce. Ce type de radiateur horizontal permet de chauffer la pièce et même temps sécher vos serviettes de bain tout en éliminant toutes les humidités résiduelles. Pour son emplacement, il ne faut surtout pas le placer trop près des points d’eau pour éviter les accidents liés à l’électrocution.

facade qui rougit

facade qui rougit

Vous souhaitez offrir un coup de neuf à votre habitation ? On vous recommande de commencer par la rénovation de la façade. En effet, avec le temps, des traces rouges où peuvent parsemer les façades de votre habitation. Ce sont des traces laisser par les intempéries de l’hiver ou encore quelques algues rouges qui s’accrochent aux parois extérieures de votre maison. Si votre façade rencontre ce genre de problème, on vous propose de trouver dans cet article, les conseils à suivre afin de faciliter l’entretien de votre façade.

Tout savoir sur les algues rouges

Les algues rouges sont considérées comme des micro-organismes qui s’accrochent aux parois extérieures des maisons. Elles se présentent comme une longue trainée rouge à burnes sur la façade de votre habitation. Tout comme les algues vertes, les algues rouges se développent grâce à l’humidité. C’est pour cette raison qu’elles apparaissent sur les façades peu ensoleillées, ou au niveau des gouttières.

Les algues rouges sur votre façade secrètent également des bactéries et des acides organiques. Ce sont ces éléments qui rongent et réduisent la durée de vie de votre façade. Si ces traces rouges ne sont pas traitées à temps, l’invasion peut aller jusqu’à la totalité de votre mur.

Tout comme les algues vertes, il est tout à fait possible de se débarrasser des algues rouges. Différents types de produits vous sont proposés sur le marché.

Comment traiter les algues rouges ?

Afin d’éliminer les traces rouges sur votre façade, différentes solutions s’offrent à vous. Pour commencer, on vous recommande de tenir compte des caractéristiques de votre façade. D’ailleurs, vous n’avez pas besoin d’attendre l’hiver pour entretenir ou pour nettoyer votre façade. Des traitements conçus par des fabricants de renoms vous sont proposés sur le marché. C’est à vous de choisir selon vos besoins et selon le mode d’application.

Pour ne pas vous perdre dans votre choix, on vous propose de vous orienter vers les produits de traitement qui s’adaptent à tous types de support. Ces modèles de grande qualité vous permettent également d’éliminer totalement les algues et les bactéries. Vous pouvez également choisir les modèles qui sont prêts à l’emploi. Ces produits s’appliquent par temps sec avec un pulvérisateur. Une fois que c’est fait, il vous suffit de laisser le produit agir et de rincer la surface avec un nettoyeur haute pression.

Vous pouvez également demander l’avis d’un expert afin de trouver le produit idéal. Cette solution vous permet également d’en savoir plus sur l’entretien et le nettoyage de votre façade.

comment isoler un garage

comment isoler un garage

L’isolation d’un garage est indispensable lorsque votre garage s’accole à votre habitation ou se trouve au-dessous de vos pièces à vivre. Mal isolé, votre garage peut rendre votre logement très froid ou très chaud. Mais comment isoler un garage ? Tout savoir sur l’isolation d’un garage.

Isolation des murs d’un garage : optez pour le « doublage »

Si votre garage se trouve accoler à votre maison, cela veut dire que les deux pièces partagent le même mur. Ce dernier doit alors faire l’objet de travaux d’isolation pour éviter l’air froid dans le garage de s’infiltrer dans votre logement. Pour ce faire, la solution la plus simple est de doubler la paroi du mur de votre garage. Bien sûr, vous utilisez un isolant destiné à cet effet. Le choix des isolants du garage doit tenir compte de l’épaisseur des montants. À noter que plus que la couche de l’isolant est plus épaisse, plus l’isolation sera plus efficace.

Pour fixer l’isolant du garage, il faut utiliser une ossature métallique. Le tout sera ensuite recouvert d’une plaque de plâtre sur la charpente. On parle ici d’une isolation des murs de garage par doublage. L’avantage de cette technique est qu’elle garantit une bonne performance d’isolation et s’adapte aussi bien aux murs réguliers qu’aux murs irréguliers.

Vous pouvez aussi miser sur le système de « doublage collé » pour l’isolation des murs de votre garage. C’est un équipement 2 en 1. Celui-ci se colle directement sur le mur du garage. L’isolant ici est composé d’une plaque de plâtre lisse sur l’un des côtés et d’un isolant de votre choix comme la laine de verre ou la laine de roche sur l’autre côté.

Isolation plafond d’un garage

Beaucoup de personnes aménagent leur sous-sol pour faire un garage. Ce qui veut dire que les pièces à vivre se trouvent au-dessus. Dans cette optique, il est indispensable d’isoler le plafond de votre garage. Sinon, le froid du garage va refroidir le sol de votre pièce à vivre. Et cela risque d’augmenter votre facture de chauffage.

Le choix du matériau de l’isolant dépend du type du plafond. Si la charpente de votre garage est en bois, la meilleure solution reste la laine de verre. Cet isolant est simple d’installation dans ce cas précis. Vous la recouvrez juste des plaques de plâtre.

Par contre, si le plafond de votre garage est en brique ou en béton, optez pour le polystyrène extrudé. Cet isolant offre un pouvoir isolant thermique impressionnant. Les plaques de liège s’adaptent également au plafond en brique ou en béton. En optant pour la forme en panneaux, cet isolant est facile à poser sur les plafonds en béton.

Comment chauffer un loft ?

Comment chauffer un loft ?

Un loft, qui est un bureau aménagé et devient un appartement, a besoin d’un système de chauffage. Pour ce type de local, on a souvent du mal à trouver un chauffage adéquat. L’importante hauteur du plafond est un facteur qui rend difficile le choix d’un système de chauffage d’un loft. De ce fait, il est plus pratique de miser sur une bonne isolation du local tout en choisissant les meilleurs équipements favorisant une isolation plus améliorée. Dans cet article, on vous éclaire sur le sujet pour optimiser votre confort thermique dans un loft. Suivez le guide !

Le choix d’un chauffage pour un loft

Chauffer une maison basse et un loft n’est pas pareil. En effet, puisque pour un loft, la hauteur du plafond peut aller jusqu’à 4 mètres et la surface du local est de 300 m2. Pour choisir un chauffage adéquat à un local, que ce soit un appartement ou un loft, il est très important de définir la surface de la pièce à chauffer. La configuration du local est aussi primordiale pour simplifier la détermination de la puissance de l’équipement à installer. Ainsi, il se rait préférable de distribuer les espaces pour simplifier le choix du chauffage à utiliser. À noter que le chauffage dans un salon n’est pas forcement le même que pour une chambre à coucher. Aussi, la quantité de l’isolation sans oublier l’orientation du loft est également des critères à ne pas négliger pour le choix de la puissance de votre chauffage. Si vous ne possédez pas les compétences requises pour la définition de ce choix, il serait préférable de faire appel à des professionnels.

Les différents types de chauffage

Pour chauffer un loft, de multiples choix d’équipements s’offrent à vous. Tout d’abord, il y a les chauffages à gaz. Si vous voulez investir dans ce type d’appareil pour chauffer votre loft, privilégier les systèmes à basse consommation ou à condensation. Ensuite, vous pouvez également choisir un chauffage électrique. Un appareil avantageux, un radiateur électrique sont un équipement qui peut être installé sans difficulté dans un loft. En choisissant un radiateur à inertie, vous n’aurez pas du mal à optimiser votre confort thermique tout en donnant une belle allure à la pièce. Enfin, il y a aussi l’option des équipements qui s’alimentent avec de l’énergie renouvelable. Un poêle à bois ou une cheminée serait un choix par excellence pour le chauffage d’un loft. Déjà, les chauffages à bois d’aujourd’hui se présente sous des formes diversifiées qui peuvent s’associer à la décoration du loft, mais encore vu que ce type de chauffage est combustible avec du bois, qui est une énergie renouvelable, son usage vous fait gagner beaucoup d’économie. Votre confort thermique se base en grande partie sur le choix de votre chauffage alors, avant d’investir dans un équipement il est essentiel de peser le pour et le contre sur le sujet.