comment vidanger un chauffe eau électrique

comment vidanger un chauffe eau électrique

Comment vidanger un chauffe-eau électrique ?

Vidanger un chauffe-eau électrique est nécessaire pour prolonger sa durabilité. Des soucis pour vider votre équipement de chauffage ? Ne vous alarmez pas ! Dans le développement qui suit, nous allons vous démonter comment vider un chauffe-eau électrique, sans recourir à un professionnel.

Vidanger un chauffe-eau électrique : dans quel intérêt ?

Comme ce qu’il a été mentionné plus haut, l’opération de vidange d’un chauffe-eau électrique est indispensable pour optimiser la durabilité de l’appareil. Sur le plan pratique, il se fait par un geste de vidage d’eau qui stagne dans le cumulus ou ballon d’eau chaude. En effet, lorsque vous aurez fini de vider l’eau du ballon, vous pourriez procéder à l’opération de détartrage. Le détartrage consiste en grande partie, à éliminer les traces qui collent sur la paroi du ballon. Cette méthode permet d’éviter le gel du chauffe-eau, et préserve l’état de la résistance. Qui plus est, elle garantit la distribution d’eau sanitaire, et l’utilisation en toute sécurité de l’appareil.

Vidanger le chauffe-eau électrique: les étapes à suivre

L’opération de vidange d’un chauffe-eau électrique requiert quelques procédures à suivre :

Ø Coupez le courant

Pour des raisons de sécurité, il est vital de toujours couper le courant avant d’entamer l’opération de vidange. Pour cela, positionnez le disjoncteur général en mode « arrêt », puis retirez le fusible qui correspond au chauffe-eau électrique. Une fois que vous aurez franchi cette étape, vous pourriez procéder à la préparation de la vidange.

Ø Préparez la vidange

Dans ce cas, ouvrez les robinets d’eau chaude, puis fermez l’arrivée d’eau froide du chauffe-eau. Sachez que le robinet d’arrêt se trouve sur la canalisation d’eau froide.

Ø Purgez le réservoir

Purgez un ballon d’eau chaude requiert une certaine méticulosité. Ouvrez le robinet de purge qui est positionné à la base du chauffe-eau. Si vous disposez d’un siphon, vous n’aurez plus besoin d’un tuyau d’arrosage pour évacuer l’eau. L’évacuation d’eau se fait directement dans le siphon. En revanche, dans le cas où le robinet de purge est trop bas pour une évacuation directe dans un seau, prenez un tuyau d’arrosage puis fixez-le au robinet de la purge. Dirigez ensuite le tuyau dans un seau ou dans un évier. Toutefois, faites attention à l’éclaboussure d’eau chaude. Laissez le réservoir se vider complètement. Une fois le réservoir vide, fermez le robinet de la purge et retirez le tuyau.

Ø Remplir le réservoir

Le remplissage du réservoir marque la dernière étape. Refermez le robinet de la purge, puis retirez le tuyau d’arrosage. Ouvrez ensuite le robinet d’arrivée d’eau froide pour que le ballon se remplisse. Essuyez ensuite votre ballon à l’aide d’un chiffon, puis remettez le courant en marche. Pour activer le courant, remettez le disjoncteur général en mode marche, puis remettez le fusible du chauffe-eau électrique.

comment tester resistance chauffe eau

comment tester resistance chauffe eau

Lorsqu’un de ses composants est défectueux, c’est évident, votre chauffe-eau électrique ne peut plus assurer son rôle. Évidemment, avant d’incriminer et de remplacer telle ou telle pièce, il convient tout d’abord de la tester. Savez-vous comment tester le bon fonctionnement de la résistance ? Découvrez comment procéder dans cet article.

La résistance : le garant de votre eau chaude

Comme tous les autres composants de votre cumulus électrique, la résistance joue un grand rôle dans le bon fonctionnement de l’appareil. En effet, grâce à celle-ci l’énergie électrique sera transformée en énergie thermique, ce qui permet le chauffage de l’eau dans la cuve.

A savoir qu’il existe deux types de résistance de chauffe-eau :

  • Les résistances blindées ou thermoplongées : celles-ci sont en contact direct avec l’eau de la cuve. Elles disposent d’une protection en acier blindé.

  • Les résistances stéatite : celles-ci sont placées dans un fourreau. A la différence des résistances blindées, elles ne sont pas en contact direct avec l’eau.

Au fil du temps, la résistance peut lâcher. Cela se traduit souvent par l’absence d’eau chaude. D’ailleurs, si votre chauffe-eau ne fonctionne plus subitement, la résistance peut en être la cause. Avant de la remplacer, il convient tout d’abord de la tester.

Tester la résistance de son cumulus électrique en quelques étapes très simples

Pour vérifier si la résistance fonctionne toujours ou non, utilisez un ohmmètre ou encore un multimètre (dans ce cas, vous devez tourner le bouton rotatif sur la fonction ohmmètre).

Avant de procéder à quoi que ce soit, coupez tout d’abord l’alimentation électrique de votre cumulus. Cela fait, accédez à la résistance et débranchez tous les fils de celle-ci (attention, si un fil est encore branché aux bornes, les résultats seront faussés). Ensuite, positionnez les contacteurs de l’ohmmètre sur les bornes de la résistance. Vous verrez, votre appareil de mesure affichera une valeur.

Interprétez le résultat

Deux cas de figure sont possibles après ce test :

  • La résistance affiche une valeur fixe : cela signifie que le dispositif fonctionne correctement. La panne est ainsi liée à d’autres composants de votre appareil.

  • La résistance affiche zéro ou encore une valeur infinie : cela signifie que le dispositif est HS. Vous devez ainsi le remplacer pour retrouver le bon fonctionnement de votre chauffe-eau.

Pour le montage de la résistance

Pour que les branchements soient corrects lors du montage de la résistance, pensez à photographier ceux-ci avant le démontage de la résistance. Pour cela, utilisez tout simplement votre Smartphone.

comment demonter thermostat sur chauffe-eau

comment demonter thermostat sur chauffe-eau

Plusieurs raisons peuvent nous amener à démonter le thermostat de notre chauffe-eau: entretien du chauffe-eau, test ou remplacement du thermostat, etc. Le démontage de cet élément important est très simple. Si vous voulez savoir comment y procéder, vous n’avez qu’à dégainer vos outils et suivre ce guide.

Qu’est ce qu’on entend par thermostat chauffe-eau?

Il est judicieux de comprendre préalablement le fonctionnement du thermostat chauffe-eau avant de faire une intervention sur celui-ci. Il s’agit en fait de l’un des éléments importants d’un chauffe-eau (à gaz, électrique, solaire). Cette pièce a pour rôle de régler la température de l’eau chaude sanitaire sortant du robinet. Il décèle la température de l’eau grâce à une sonde dont il est équipé. Si besoin est, il se charge également de relancer la mise en chauffe selon la programmation.

Grâce au thermostat, vous n’aurez jamais de l’eau trop chaude sortant de vos robinets. Il n’y a aucun risque de brulure. Et pour vous procurer le confort et la sécurité, l’accessoire maintient constante la température de l’eau contenue dans le réservoir, en attendant son usage. L’autre atout du thermostat, c’est qu’il permet de limiter les consommations superflues d’énergie.

Dans le cas d’un chauffe-eau électrique, le thermostat contrôle la résistance. Pour le chauffe-eau à gaz, ce composant commande le brûleur.

Comment démonter le thermostat chauffe-eau ?

Comme on l’a dit plus haut, il n’est pas difficile de démonter le thermostat du chauffe-eau. Seulement, avant toute intervention, vous devez d’abord couper l’alimentation électrique de votre logement en arrêtant le disjoncteur général. Cela permet d’écarter tout risque d’électrocution. Et aussi, arrêtez le robinet d’eau alimentant votre foyer. Et enfin, pour plus de sécurité, il est recommandé d’éloigner les enfants et les animaux de compagnie. Vous devez également vous assurer que l’appareil de production d’eau chaude n’est plus branché.

En utilisant un tournevis, ouvrez le capot du chauffe-eau électrique. Cela fait, vous devriez être en mesure d’apercevoir la platine. Plusieurs composants reposent sur celle-ci : le thermostat se trouvant en apparent, et les divers autres éléments se trouvant à l’intérieur de la cuve: la résistance, l’anode, etc. Pour débrancher le thermostat du chauffe-eau, vous devez noter leur emplacement en vous servant par exemple d’un ruban à masquer et de numéros notés dessus ou de points couleur. Cela vous aide à remémoriser l’emplacement de chaque fils lors du remontage. Puis dévissez les vis retenant les fils du thermostat. Mettez-les dans un sac plastique au risque de les perdre. Une fois le débranchement terminé, vous pouvez ensuite déloger complètement le thermostat avec sa sonde.

Et enfin, au cas où vous auriez besoin d’accessoire chauffe-eau, vous pouvez vous rendre sur l’adresse : https://www.radiateurplus.com/chauffe-eau/accessoires-chauffe-eau.html.

comment verifier un element de chauffe eau

comment verifier un element de chauffe eau

Peu importe la saison, un chauffe-eau est toujours indispensable pour couvrir vos besoins en eau chaude chaque jour. Avouez qu’il est beaucoup plus confortable de se doucher avec de l’eau chaude que de l’eau froide. Côté santé, prendre un bain chaud est bénéfique pour le corps. Pour toutes ces raisons, l’installation d’un cumulus dans votre logement devient une nécessité.

Le concept d’un chauffe-eau

Vivre dans le confort au complet est un privilège inouï dont tout le monde devrait savourer à tout moment. Comme pour l’utilisation d’un chauffe-eau. Cet appareil et l’équipement qui complètent votre confort de tous les jours, surtout en hiver. Durant la saison froide, il est beaucoup plus agréable de se doucher avec de l’eau chaude plutôt qu’avec de l’eau froide. Pour votre confort alors, un chauffe-eau est tout simplement essentiel.

Un chauffe-eau est un appareil qui se repose sur le principe d’accumulation d’eau dans un réservoir. Ce qui fait qu’il n’est plus question de chauffer de l’eau depuis votre marmite en cas de besoin d’eau chaude. Pour se faire, il vous faut seulement actionner votre cumulus. Les modèles de chauffe-eau d’aujourd’hui sont plus économiques, ce qui fait qu’ils profitent des heures creuses de la nuit pour chauffer d’eau dont vous aurez besoin la veille. Plus performant, ces appareils s’arrêtent immédiatement lorsque son contenu est chauffé. Pour sa taille, vous avez le choix entre les modèles de petite capacité ou bien les plus grands pouvant contenir jusqu’à des centaines de litres d’eau.

Comment procéder à la vérification d’un élément de chauffe-eau ?

Plusieurs éléments s’associent pour donner naissance à un chauffe-eau performant. Mais vous vous demandez quelle est la procédure à suivre pour vérifier chacun de ces éléments. Pour cela, vous n’aurez pas besoin de démonter votre ballon d’eau chaude. Tout d’abord, vous allez faire quelques remarques qui signifieront que votre cumulus est défaillant. La première chose qui est très évidente c’est que votre chauffe-eau n’arrive plus à chauffer son contenu. Deuxièmement, il chauffe un peu trop l’eau et elle devient même bouillante. Dans ces cas, sachez qu’il y a des éléments déficients dans votre dispositif de chauffage d’eau. Pour vérifier ce qui cloche, voici les étapes à suivre.

Dans un premier temps, il faut mettre en mode off votre courant pour éviter tout type d’accident. Par la suite, il faut déconnecter les deux fils de l’élément. Pour connaître d’où vient le problème, vous devez faire deux tests.

– Pour le test 1, utilisez un ohmmètre et placez un fil sur chacune des vis de l’élément. Si l’aiguille ne monte pas, cela signifie que l’élément n’est pas bon (plus la peine de faire le test2).

– Pour le test 2, placer un fil de l’ohmmètre sur une vis et l’autre sur métal de l’élément. Sur ce cas, l’aiguille ne doit pas monter. Faire la même opération sur l’autre vis et l’aiguille ne dit pas monter. Si vous trouvez que l’aiguille monte (même d’un millimètre), cela signifie que l’élément n’est pas bon.

Si avec ces étapes, vous ne parvenez pas à reconnaitre l’élément défaillant de votre chauffe-eau, il est plus prudent de le démonter ou de faire appel à un professionnel pour éviter que d’autres problèmes.

Repeindre une salle de bain, quelle peinture adopter ?

Repeindre une salle de bain, quelle peinture adopter ?

Le passage dans une salle de bain reste obligatoire pour démarrer la journée comme il se doit. Pour d’autres personnes, c’est également le meilleur endroit pour se relaxer après une rude journée. Il est ainsi important que l’on y soit à l’aise. Vous avez envie de relooker votre salle d’eau ? Pourquoi ne pas lui offrir un coup de pinceau ? Afin de ne pas tromper dans son choix, sur cet article, nous vous vous donnons quelques bons conseils afin de bien choisir la peinture qu’il vous convient.

Quel type de peinture pour sa salle de bain ?

Si bon nombre de personnes décident de repeindre leur salle de bain, c’est pour changer totalement l’ambiance. Pourtant, cela reste une affaire sérieuse. Effectivement, il est vivement conseillé de ne pas choisir au hasard son pot de peinture. Comme la salle d’eau est la pièce la plus humide, il est important que vous orientiez votre choix vers une peinture qui pourrait parfaitement résister à l’humidité.

Notez que la peinture acrylique répond parfaitement à toutes les caractéristiques utiles pour les pièces humides. Effectivement, il est spécialement dédié pour peindre une salle de bain, une cuisine et une toilette. Ce type paraît être plus pratique, plus résistant et offre de meilleurs résultats. Ce qui est appréciable c’est qu’il ne laisse aucune odeur. Il présente également la capacité de sécher rapidement. Enfin, considéré comme une peinture plus écologique, le type acrylique bénéficie des fongicides qui empêchent l’apparition des tâches. Il contient également d’un film anti-moisissure.

Quelques conseils pour réussir la peinture de sa salle de bain

Pour une peinture bien réussie, il reste important de connaître le nombre de couche à faire. Mais avant tout travail, il est important de bien préparer les murs. La « sous-couche » ou « couche d’impression » doit être appliquée sur un mur propre et sain. Vérifiez qu’il ne dispose pas d’humidité excessive, de moisissures ni d’infiltrations. Assurez que la surface à peindre est bien lisse.

En ce qui concerne le nombre de couches à prévoir, une fois que la « sous-couche appliquée est bien sèche, vous pouvez vous lancer dans la mise en place d’une deuxième couche. Si le résultat n’est pas satisfaisant, il vous est possible d’appliquer une troisième couche.

La finition joue un rôle majeur dans le design de votre salle d’eau. Il ne faut ainsi pas prendre à la légère. Il est à noter que 3 possibilités sont à votre disposition : mat, satiné et brillant. Pour une utilisation durable, la finition satinée est recommandée. En effet, entièrement lessivable, elle est en mesure de résister à toute humidité.

Dans le cas d’un carrelage d’une salle de bain, n’ayez crainte, il vous est entièrement possible de le peindre. Il vous suffit de choisir une bonne peinture adaptée offrant une bonne résistance ainsi qu’une bonne tenue.

Salle de bain : les différents types de revêtement mural

Salle de bain : les différents types de revêtement mural

Vous souhaitez apporter une touche de décoration à votre salle de bain ? Et si vous investissez dans un revêtement mural ? Bien évidemment, en plus d’offrir un caractère original, cette structure est en mesure de protéger votre mur. Ainsi, en matière de rénovation et de décoration, le choix d’un revêtement pour les murs de votre douche ne doit pas se faire au hasard. Découvrez cependant sur cet article les différents types de revêtement mural adapté à une salle de bain.

Le carrelage pour un design original

Le carrelage fait partie des revêtements muraux les plus utilisés dans les salles de bains. Effectivement, ce type présente une bonne praticité et apporte une touche d’esthétisme selon vos envies. La mise en place de carreaux présente un double avantage. Outre leur grande capacité absorbante, cette structure offre à une salle de bain une grande variété décorative. Disponible en plusieurs coloris et géométrique, ce revêtement mural vous permet de personnaliser le décor de la pièce selon vos préférences. D’autant plus, il permet à votre salle d’eau de maintenir une excellente hygiène sans demander tant d’entretien. Effectivement, il se nettoie facilement sans déployer tant d’effort.

Le design d’une peinture

La peinture reste la solution la plus pratique et la moins onéreuse pour revêtir le mur d’une salle de bain. En plus d’être décoratif, ce type a pour avantage d’être facile à entretenir. Il vous suffit de le nettoyer pour redonner son éclat d’origine. Néanmoins, cette pièce d’eau est soumise à de nombreuses contraintes comme l’humidité, la chaleur, etc. Ainsi, pour éviter les mauvaises surprises, pensez à vous investir dans une peinture dédiée spécialement pour les pièces humides.

Le tadelakt pour une décoration orientale

Le tadelakt s’agit d’un enduit coloré entièrement imperméable, à base de chaux de Marrakech associé à de l’eau. Ce type de revêtement peut être utilisé dans toutes les pièces de la maison, mais vivement recommandé pour les pièces humides. Sa pose dans votre salle de bain vous permet de profiter d’une touche de décoration marocaine.

Le béton ciré pour une touche de décor vintage

Si le style contemporain a été toujours votre péché mignon, le béton ciré est tout ce qu’il vous faut. Ce type est disponible en de nombreuses teintes et finitions. De plus, il reste apprécié par sa robustesse et sa durabilité sans pareille. Bien entendu, il vous accompagnera sans doute durant de nombreuses années.

L’avantage d’un papier peint

Le papier peint a connu ces dernières années un fort succès. Effectivement, il saura vous surprendre sur de nombreux points, notamment en matière d’esthétisme. Bien entendu, il offre une large gamme décorative, ce qui vous permet d’apporter une touche personnalisée à la pièce. De nos jours, le grand marché met à votre disposition des modèles spéciaux pour les salles d’eau.

Le lambris PCV, un revêtement mural très profitable

Connu pour sa robustesse sans faille, le lambris PCV peut facilement être utilisé pour revêtir le mur d’une salle de bain. Bien évidemment, cette structure présente une grande résistance à toutes intempéries. Par ailleurs, ce type de revêtement est en mesure d’unifier la décoration de votre salle d’eau.

Mettre en valeur une petite salle de bains: tous les conseils nécessaires!

Mettre en valeur une petite salle de bains: tous les conseils nécessaires!

Beaucoup de gens ont tendance à penser qu’il est impossible de transformer une petite salle de bain en confortable oasis de bien-être. Si vous faites partie de ces personnes, alors, vous avez totalement tort. En réalité, il est tout à fait envisageable d’exploiter l’espace très restreint d’une salle de bain pour la sublimer. Dans cet article, nous vous dévoilons justement tous les meilleurs conseils pour mettre en valeur votre petite salle de bains.

Privilégiez des équipements sanitaires sur mesure et de dimension réduite !

Dans la plupart des foyers français, la taille moyenne des salles de bains est de 4 à 5 mètres carrés. Malgré cet espace très réduit, il existe pourtant certaines idées qui peuvent s’avérer indispensables pour garantir un gain de place. Puisque dans une petite salle de bain chaque centimètre compte énormément et doit être optimisé, il est donc préférable de mettre en avant des équipements sanitaires de petit format et fonctionnels. À cet effet, si vous disposez d’une baignoire, il serait très pratique de le troquer contre une douche plus étroite et vitrée. Ce style épousera parfaitement la configuration de votre salle de bain tout en la mettant en valeur. Sachez également que les vasques avec meuble bas trop encombrant ne sauront pas résoudre votre problème d’espace. Afin d’obtenir une pièce bien aérée et bien agencée, misez plutôt sur une vasque à poser simple avec des meubles de petites dimensions.

N’y poser que les objets de rangement nécessaires !

Bien que les mètres carrés soient comptés, votre salle de bain doit également demeurer confortable, fonctionnelle et surtout pratique. Comme quoi, pour donner une impression d’espace dans votre salle de bain et pour lui offrir la splendeur qu’elle mérite, créez un espace de rangement peu encombrant. Sur ce point, les étagères suspendues feront parfaitement l’affaire et aèreront davantage la pièce. Ce qu’il faut surtout éviter, c’est d’accumuler des objets inutiles. Autrement dit, ne conservez que l’essentiel !

Optez pour des systèmes de chauffage multifonctionnels !

Grâce à l’avancée de la technologie, il existe désormais des équipements de chauffage qui combinent à la fois sèche-serviette, porte-serviette et appareil de chauffage. Ainsi, pour résoudre vos problèmes de manque d’espace dans votre salle d’eau, opter pour cet appareil dernière génération y génèrera à coup sûr un gain d’espace. Qui plus est, de par le côté esthétique dont ils sont pourvus, ces dispositifs offriront plus de style et une touche de modernité à votre salle de bain.

Multipliez les points lumineux !

Avoir un bon éclairage est également un véritable atout pour une petite salle de bain. Généralement, une salle de bains exige plus de 500 lux par mètre carré. Pour sublimer votre salle d’eau, il est préférable d’utiliser un éclairage blanc neutre. Optez pour un plafonnier ou des spots et placez quelques spots au dessus du miroir mettra certainement en valeur votre petite salle de bain.