quel chauffe eau acheter

quel chauffe eau acheter

La multiplication de modèle de chauffe-eau qui inonde le marché ne vous simplifie pas la tâche d’en choisir un qui convient à votre attente. Le chauffe-eau électrique ou à gaz, le chauffe-eau solaire et le chauffe-eau thermique, ce sont les différents types de ballon d’eau chaude qui existe. Voyons ensemble les particularités de chaque appareil pour faciliter votre choix.

Le chauffe-eau électrique ou à gaz

Un appareil classique, le modèle de chauffe-eau électrique ou à gaz est très utilisé dans divers logements. Pour le chauffe-eau électrique, il peut être à accumulation ou bien instantané. Si vous avez une famille qui se compose de plusieurs personnes, choisir un cumulus à accumulation est une excellente idée. En effet, le volume de cet équipement peut atteindre les 300 litres. Ce qui fait que vous aurez autant d’eau chaude pour couvrir vos besoins au quotidien. Par contre si vous êtes seul ou un couple à l’utiliser, le modèle de chauffe-eau instantané serait convenable. Pour le chauffe-eau à gaz, il est plus pratique pour combler les besoins en eau chaude d’un logement secondaire ou bien d’une résidence pour des vacances. Le propane est le gaz utilisé pour ce modèle de cumulus et il convient pour tout type d’habitation.

Le chauffe-eau solaire

Économique et écologique, le chauffe-eau solaire se démarque de ses paires. Comme son nom laisse deviner, cet équipement s’alimente et fonctionne avec des rayons de soleil. À l’aide des panneaux solaires qui captent l’énergie venant du soleil, le fluide caloporteur va chauffer l’intérieur du cumulus. Selon la position géographique de votre résidence, ce modèle de chauffe-eau peut couvrir jusqu’à plus de 70 % vos besoins en eau chaude chaque année. Durant les saisons chaudes, cette couverture peut atteindre les 100 %. Pour les capteurs, vous avez le choix entre le capteur solaire plan qui est placé sur la toiture de votre maison ou bien le capteur tubulaire qui peut s’installer dans toutes les zones de votre logement, à l’intérieur comme à l’extérieur. Si vous faites le choix de ce modèle de chauffage, sachez qu’investir dans cet équipement vous donne le droit d’obtenir un crédit d’impôt de 30%.

Le chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique est un dispositif qui se compose d’une pompe à chaleur ainsi qu’un ballon d’eau chaude sanitaire. Son fonctionnement se base sur la pompe à chaleur qui aspire l’air pour capter les calories et les transmettre au fluide frigorigène. En passant dans le serpentin, ce fluide monte en température qui va chauffer l’eau froide contenue dans la cuve de l’appareil. L’air est la source de chaleur de ce chauffe-eau et pour profiter de sa performance, le placer à proximité d’un congélateur ou dans la buanderie est un très bon choix. Pour conserver cette performance aussi, ce cumulus a besoin d’une surface de 10 m2 où le volume d’air est de 20 à 25 m3. La mise en place de cet équipement ne nécessite pas de grands travaux. Il peut être installé par leur propriétaire, mais pour éviter divers accidents, il est conseillé de faire appel à des professionnels.

comment vidanger un chauffe eau électrique

comment vidanger un chauffe eau électrique

Comment vidanger un chauffe-eau électrique ?

Vidanger un chauffe-eau électrique est nécessaire pour prolonger sa durabilité. Des soucis pour vider votre équipement de chauffage ? Ne vous alarmez pas ! Dans le développement qui suit, nous allons vous démonter comment vider un chauffe-eau électrique, sans recourir à un professionnel.

Vidanger un chauffe-eau électrique : dans quel intérêt ?

Comme ce qu’il a été mentionné plus haut, l’opération de vidange d’un chauffe-eau électrique est indispensable pour optimiser la durabilité de l’appareil. Sur le plan pratique, il se fait par un geste de vidage d’eau qui stagne dans le cumulus ou ballon d’eau chaude. En effet, lorsque vous aurez fini de vider l’eau du ballon, vous pourriez procéder à l’opération de détartrage. Le détartrage consiste en grande partie, à éliminer les traces qui collent sur la paroi du ballon. Cette méthode permet d’éviter le gel du chauffe-eau, et préserve l’état de la résistance. Qui plus est, elle garantit la distribution d’eau sanitaire, et l’utilisation en toute sécurité de l’appareil.

Vidanger le chauffe-eau électrique: les étapes à suivre

L’opération de vidange d’un chauffe-eau électrique requiert quelques procédures à suivre :

Ø Coupez le courant

Pour des raisons de sécurité, il est vital de toujours couper le courant avant d’entamer l’opération de vidange. Pour cela, positionnez le disjoncteur général en mode « arrêt », puis retirez le fusible qui correspond au chauffe-eau électrique. Une fois que vous aurez franchi cette étape, vous pourriez procéder à la préparation de la vidange.

Ø Préparez la vidange

Dans ce cas, ouvrez les robinets d’eau chaude, puis fermez l’arrivée d’eau froide du chauffe-eau. Sachez que le robinet d’arrêt se trouve sur la canalisation d’eau froide.

Ø Purgez le réservoir

Purgez un ballon d’eau chaude requiert une certaine méticulosité. Ouvrez le robinet de purge qui est positionné à la base du chauffe-eau. Si vous disposez d’un siphon, vous n’aurez plus besoin d’un tuyau d’arrosage pour évacuer l’eau. L’évacuation d’eau se fait directement dans le siphon. En revanche, dans le cas où le robinet de purge est trop bas pour une évacuation directe dans un seau, prenez un tuyau d’arrosage puis fixez-le au robinet de la purge. Dirigez ensuite le tuyau dans un seau ou dans un évier. Toutefois, faites attention à l’éclaboussure d’eau chaude. Laissez le réservoir se vider complètement. Une fois le réservoir vide, fermez le robinet de la purge et retirez le tuyau.

Ø Remplir le réservoir

Le remplissage du réservoir marque la dernière étape. Refermez le robinet de la purge, puis retirez le tuyau d’arrosage. Ouvrez ensuite le robinet d’arrivée d’eau froide pour que le ballon se remplisse. Essuyez ensuite votre ballon à l’aide d’un chiffon, puis remettez le courant en marche. Pour activer le courant, remettez le disjoncteur général en mode marche, puis remettez le fusible du chauffe-eau électrique.

rénovation maison années 60

rénovation maison années 60

Vous venez d’acquérir une maison datant des années 60 ? Et votre principal objectif, c’est de le mettre au goût du jour ? Certes, rénover une maison des années 60 peut se révéler être un véritable parcours du combattant. Cependant, étant bien conseillé et en suivant bien à la lettre les étapes suggérées dans cet article, vous obtiendrez à coup sûr une maison toute neuve et dans l’air du temps.

La maison des années 60 et sa particularité

Les maisons des années 60 sont dans la plupart du temps composé de grandes pièces avec surfaces vitrées en simple vitrage. Ne présentant fréquemment qu’un seul niveau avec un rez-de-chaussée qui sert généralement de garage, de buanderie ou de chaufferie. C’est le modèle d’habitation qui a séduit un grand nombre de personnes dans les années 60. Mettant en avant des systèmes de chauffage central gaz ou fioul, les convecteurs électriques connus sous le nom de grill-pain trônent également dans les maisons années 60. Aussi, l’eau chaude sanitaire utilisée est produite avec un chauffe-eau électrique ou couplée à la chaudière. Et en investissant dans une maison année 60, attendez-vous encore à une ventilation naturelle permanente par entrée d’air au niveau des menuiseries.

Le point sur ses atouts et ses défauts

Dans les années 60, les matériaux de construction les plus privilégiés bénéficient d’une très grande solidité. Cette solidité du béton, de la brique et du parpaing s’accompagne ainsi d’une masse plus importante, favorable à l’inertie. Malgré cette bonne inertie alliée à un bon confort d’été, l’isolation phonique et thermique ainsi que l’étanchéité à l’air ne sont pas ne sont pas le fort des maisons des années 60. Une isolation dérisoire, une ventilation insuffisante, un système de chauffage vétuste, une mauvaise étanchéité à l’air, des réseaux non calorifugés. En somme, les maisons des années 60 sont classées parmi les habitations les plus énergivores par excellence.

Tous les travaux de rénovation à entreprendre pour maison année 60

Synonyme de déperditions calorifiques et de perte d’efficacité de l’isolation thermique, les maisons des années 60 exigent avant tout une rénovation énergétique. En plus de cela, des travaux de ventilation sont également à entreprendre au cours de votre rénovation de maison années 60. Ainsi, afin de réguler mécaniquement et automatiquement le renouvellement de l’air intérieur, il est fortement recommandé d’installer une VMC ou Ventilation Mécanique Contrôlée. Cela limitera également les déperditions thermiques. Les travaux de plomberie tels que le remplacement des anciennes canalisations ne sont pas non plus en reste. Et bien entendu, une rénovation de maison des années 60 doit inclure le remplacement de l’ensemble des menuiseries, la mise aux normes du système électrique et de la peinture. Bref, elle consiste à améliorer le confort, à offrir à tout un chacun un environnement plus et à optimiser leur économie d’énergie.

Et la dernière chose qu’il ne faut pas non plus sous-estimer si vous voulez transformer votre maison des années 60 en une toute nouvelle maison contemporaine aux lignes épurées, c’est la toiture. Pour des travaux rénovation toiture bien finie, confiez-vous à nous.

comment installer un volet roulant electrique en renovation

comment installer un volet roulant electrique en renovation

L’installation d’un volet roulant électrique figure dans la liste de vos travaux en rénovation ? L’avantage de ce type d’ouverture c’est qu’il est beaucoup plus facile à utiliser puisque son ouverture et sa fermeture se font par le biais d’un dispositif de commande. Les travaux de rénovation en question consistent alors à équiper le volet roulant existant d’une motorisation. Si vous voulez savoir comment y procéder, suivez ce guide.

Que choisir : motorisation volet roulant filaire ou sans fil ?

Si vous envisagez de motoriser votre volet roulant existant, vous devriez d’abord penser au type de motorisation à acheter. Vous avez un choix entre une motorisation volet roulant filaire et sans fil. La différence entre les deux, c’est que la commande du modèle filaire se fait par le biais d’un interrupteur. Quant à la motorisation volet roulant sans fil, l’actionnement de celle-ci se fait par le biais d’une télécommande. Elle utilise la technologie radio. De ce fait, il y a moins d’éléments à poser et à brancher, d’où sa facilité d’installation.

Quel que soit votre choix, sachez que le moteur doit être compatible avec votre volet roulant manuel. Il faut qu’il soit en mesure de s’insérer dans le tube d’enroulement. Avant de l’acheter, il est alors conseillé de prendre la dimension du tube. En outre, la puissance du moteur doit être proportionnelle au poids du tablier du volet roulant. Alors, n’hésitez pas aussi à estimer ce poids avant que vous fassiez l’achat.

Quelques difficultés rencontrées lors de l’installation d’un volet roulant électrique en rénovation

Le passage du réseau d’alimentation figure parmi les difficultés de la motorisation d’un volet roulant existant. Il est alors conseillé de passer les câbles par les combles ou même par l’extérieur. Par ailleurs, il faut que l’ensemble de l’installation électrique du volet roulant soit alimenté d’une manière indépendante. Il faut qu’elle soit aussi protégée par un dispositif différentiel à haute sensibilité (30mA). Cela signifie que faire une dérivation à partir d’une prise ou d’un réseau d’éclairage n’est pas conforme à la norme d’installation électrique.

L’autre difficulté rencontrée lors de la motorisation d’un volet roulant c’est d’adapter le nouveau moteur au volet roulant existant, surtout si ce dernier est ancien. Par exemple, le réglage des fins de course n’est pas souvent facile.

Comment installer un volet roulant électrique en rénovation ?

Pour équiper un volet roulant existant d’un automatisme, vous devez d’abord ouvrir le coffre. Faites attention aux dépôts de poussières et aux débris accumulés. Vous pouvez vous servir d’un aspirateur pour nettoyer l’intérieur du coffre.

Cela fait, déroulez ensuite le volet roulant jusqu’à ce que vous soyez en mesure d’identifier les pattes d’attache et que vous ayez accès aux vis de blocage. Dévissez ensuite l’étrier reliant la manivelle au coffre et enlevez doucement la manivelle. Ôtez ensuite les pattes d’attache retenant la première lame. Si votre volet roulant est plus récent, vous avez de rivets aveugles à la place des pattes d’attache. Ceux-ci sont à démonter à l’aide d’un foret à métaux. Cela fait, enlevez ensuite le tube d’enroulement. Si la manœuvre s’avère un peu difficile, vérifiez qu’il n’en existe plus un étrier, une vis ou un clip retenant le tube. Puis démontez la console et fixez le support sur lequel viendra se fixer le nouveau moteur. Utilisez un foret à métaux pour faire de nouveaux trous. Il faut que le support soit bien centré afin que la nouvelle motorisation ne soit pas désaxée. Fixez ensuite le tube sur l’étrier. Puis fixez la console sur la platine de fixation du caisson du volet roulant. Cela fait, procédez ensuite à la mise en place des deux ou trous éléments télescopiques composant le tube d’enroulement. Si nécessaire, n’hésitez pas de faire une recoupe en vous servant d’une scie à métaux. Prévoyez ensuite le passage et la sortie des câbles en faisant un petit trou soit sur le côté ou par le dessous du coffre. Puis insérez le tube dans le coffre en emboitant d’abord le côté étrier puis le côté moteur. Une fois cette opération terminée, vous n’avez qu’à faire le branchement filaire et à régler les fins de course. Si vous avez opté pour la motorisation volet roulant sans fil, vous avez besoin de programmer la télécommande.

combien de temps pour chauffer l’eau dans un chauffe-eau

combien de temps pour chauffer l’eau dans un chauffe-eau

Un chauffe-eau est un équipement aussi pratique que fiable pour couvrir vos besoins en eau chaude de tous les jours. Évidemment, ce dispositif ne permet pas de chauffer son contenu dès un claquement des doigts. Que ce soit un chauffe-eau électrique, un chauffe-eau à gaz ou bien un chauffe-eau solaire, chacun demande un certain temps de chauffe. Combien de temps pour chauffer l’eau dans un chauffe-eau ? Les réponses dans cet article.

Temps de chauffe pour un chauffe-eau électrique

Avant de connaître le temps qu’un chauffe-eau met à chauffer son contenu, il est important de connaitre le fonctionnement d’un ballon d’eau chaude électrique. Cet équipement a pour principe de stocker l’eau chaude sur sa partie supérieure. Pour l’eau froide, elle est d’abord conservée dans la partie basse du réservoir de l’appareil et une fois chauffée, elle monte en haut du chauffe-eau (et le cycle continu). Ce qui fait que dès que l’eau chaude en haut est consommée, elle est directement remplacée par l’eau froide. Les accessoires du chauffe-eau (ensemble thermostat + résistance) quant à eux font le réglage de la température de l’eau selon l’attente des utilisateurs. Pour le temps de chauffe de ce modèle d’équipement, il chauffe son contenu entre 6 à 8 heures ou bien en continu si vous en avez besoin tout le temps.

Temps de chauffe pour un chauffe-eau à gaz

Un chauffe-eau à gaz chauffe plus rapidement l’eau dans sa cuve si l’on compare avec un chauffe-eau électrique. Pour les modèles de cumulus haut de gamme, ils sont capables de chauffer son contenu en seulement une heure. Le concept de ce dispositif est simple. Le thermostat qui structure le matériel s’active pour chauffer l’eau et une fois la température voulue, il s’arrête directement. Le cycle de chauffage est le même que pour le modèle de ballon d’eau chaude électrique. Une fois l’eau chaude contenue dans le réservoir utilisé, elle sera remplacée par de l’eau froide pour être chauffée à son tour.

Temps de chauffe pour un chauffe-eau thermodynamique

Un autre modèle de cumulus est le chauffe-eau thermodynamique. Ce ballon d’eau chaude possède le même concept de fonctionnement qu’une pompe à chaleur aérothermique. Ce type de chauffe-eau chauffe donc le liquide caloporteur par le biais des calories présentent dans l’air, et à son tout, ce liquide va transmettre la chaleur au cumulus. Aux environs de 8 h d’activation, il peut chauffer son contenu.

Quel que soit le chauffe-eau qui est installé dans votre logement, son temps de temps dépend de quelques critères à savoir la puissance de l’appareil, l’énergie qui l’alimente au quotidien, la température de l’eau que vous voulez sans oublier son volume. Pour conserver la performance de votre équipement, il est conseillé de l’utiliser pour une température entre 60 à 65 °C Plus de 65 °C, l’eau sera trop chaude et va vous brûler, aussi votre appareil risquerait une décrue de rendement. En dessous de 60 °C, votre confort thermique n’est pas au bon niveau. Essayez donc d’obtenir une température entre 60 et 65 °C pour conserver votre appareil et ainsi avoir un confort thermique optimal.

Comment aménager une petite chambre

Comment aménager une petite chambre

Votre chambre est trop petite que vous avez du mal à l’aménager ? Dans ce ça, ce petit guide devrait vous être utile. En effet, vous y trouverez quelques astuces pour faire un meilleur aménagement de cette fameuse pièce.

Optez pour le bon lit

Un grand lit ne pourra surement pas s’adapter à une petite chambre. En effet, une telle pièce nécessite un lit haut qui vous permettra de faire glisser vos tiroirs ainsi que vos paniers. Vous pourriez même aller jusqu’à vous procurer un lit coffre si vous le voulez. En outre, vous aurez aussi la chance d’acheter un modèle pré-équipé d’étagères au cas où vous ne désireriez pas mettre des choses sous le lit.

Prenez des chevets polyvalents

La deuxième option est de ne plus acheter de simples tablettes. Pensez plutôt à vous doter de chevets qui ressemblent plus à de petits placards ou des coffres. Pour le bout de lit, vous aurez le choix entre des poufs ou des bancs creux. Ajouter à cela, vous pourriez aussi vous acheter des ponts de lit qui vous permettront de gagner plus d’espace pour le rangement.

La mezzanine est aussi un bon atout

Si par hasard, la superficie de la chambre est trop petite, alors n’hésitez pas à vous acheter de la mezzanine. Ce genre de lit a déjà fait preuve de praticité depuis son apparition sur le marché puisqu’il peut vous servir à beaucoup de choses. Notez que la hauteur de certains modèles peut être facilement réglable. C’est sûr que vous opterez pour un gain de place important en optant pour ce genre d’équipement.

Terminez par le rangement de la chambre

Il vous est recommandé de choisir des rangements hauts afin de ne pas trop envahir la hauteur de la chambre. En effet, cette option vous évitera de vous écraser par les meubles. Notez aussi que vous ne serez en aucun cas obligé de colorer la chambre avec une peinture claire. Eh oui ! Une petite chambre n’a pas obligatoirement besoin de beaucoup de lumière pour être éclairée. Assurez-vous seulement que la couleur que vous allez mettre ne détruira pas la beauté de la pièce.

Enfin, vous pourriez toujours opter pour d’autres choses si l’espace de la chambre vous le permet.

comment reparer un interphone

comment reparer un interphone

L’interphone fait partie des appareils de sécurité de qualité. Grâce à ses avantages, ce modèle ne cesse de séduire chaque foyer. Si vous souhaitez vous faire installer un interphone, sachez que cet appareil est tout à fait capable de répondre à vos besoins de confort et de sécurité. Différents modèles sont actuellement mis en vente sur le marché. C’est à vous de choisir selon vos besoins et votre budget. Un interphone est aussi connu pour sa facilité de mise en place et d’entretien. On vous propose de trouver dans cet article, les astuces à suivre afin de réparer votre interphone.

Avantages et fonctionnement d’un interphone de qualité

Avant de commencer la réparation de votre interphone, on vous recommande d’en savoir plus sur les atouts et le fonctionnement de cet appareil révolutionnaire. Sachez donc qu’un interphone est une version plus améliorée d’une sonnette d’alarme. Du fait de ses composants, il vous offre l’occasion de connaitre en avance l’identité de votre visiteur. Un interphone de qualité vous permet de profiter d’un maximum de confort. En effet, vous n’avez plus besoin de sortir de chez vous pour faire entrer votre visiteur. Il vous suffit d’appuyer sur un bouton et le tour est joué.

Quant à son fonctionnement, sachez que cet équipement est composé d’un émetteur, d’une platine de rue et d’un combiné. En appuyant sur le bouton de la platine de rue, votre visiteur vous signale sa présence. Vous pouvez lui parler et l’ouvrir depuis chez vous, grâce à votre combiné.

Réparation d’un interphone

Avec le temps, il se peut que votre interphone se détériore. Sachez que la réparation de votre appareil est à la fois simple et rapide. Pour commencer, on vous recommande de déterminer la source du problème. Parfois, c’est tout simplement un problème de pile qui a besoin d’être remplacée. Si ce n’est pas le cas, on vous suggère de jeter un coup d’œil à votre relais électrique et de le remplacer si besoin.

Pour ceux qui disposent d’un modèle ancien, on vous suggère de jeter un coup d’œil à tous les composants. Il se peut que d’autres éléments soient endommagés. On vous recommande donc de remplacer les fusibles, les micros, le circuit de transmission vocal, la plaque électronique, etc. Afin de trouver la source de la panne, il est également préférable de démonter votre appareil.

Si vous pensez que vous n’avez pas assez de notions en matière de circuit électrique, on vous propose de demander l’aide d’un professionnel. Cela vous permet d’éviter les risques de dommages et de profiter d’une prestation de qualité.

comment réparer un chauffe eau

comment réparer un chauffe eau

Rien de plus simple que de réparer vous-même votre chauffe-eau lorsqu’il tombe en panne. Appeler un plombier ou un professionnel peut être plus coûteux en fonction de la qualité de son travail. Voici, présent dans cet article toutes les démarches à faire pour résoudre les problèmes qui provoquent la panne de votre appareil.

Le fonctionnement d’un chauffe-eau

Grâce à la présence d’une résistance électrique qui se trouve dans la grosse bouteille thermos appelée aussi la cuve ou le ballon d’eau chaude, l’eau froide arrivée dans ce ballon vient d’être chauffée par celle-ci pour être distribuée vers vos robinets par des tuyaux. Cette résistance peut être de type stéatite ou thermoplongée. Dans le cas où votre eau est riche en calcaire, il se peut que la paroi de votre appareil soit recouverte des tartres qui endommagent la résistance de votre chauffe-eau.

Essayons de voir la cause de la panne de votre appareil pour le réparer

Si vous constatez que l’eau chaude qui sort de votre robinet arrive froide ou très chaude (voire bouillante) c’est une panne électrique. Par contre, s’il y a eu fuite ou le groupe de sécurité ne se met plus à fonctionner, votre réflexe devrait s’incliner sur une panne hydraulique. Pour cela, vous devez appeler un plombier pour le réparer.

En effet, si vous constatez que l’eau chaude accumulée par le robinet est sous forme de vapeur, le dysfonctionnement de votre appareil provient alors du thermostat. Pour vérifier si c’est bien lui qui tombe en panne : démontez d’abord le capot de votre chauffe-eau, regarder bien son emplacement, car il peut être mal réglé. Pour cela, vous pouvez le régler et attendre quelques heures pour faire une vérification. Si vous possédez d’un ancien chauffe-eau, vous devez tester le thermostat par un multimètre en position Ohmmètre, car il pourrait que votre thermostat soit endommagé, ou bien chauffez la tige de votre thermostat par un briquet. Si nécessaire, veuillez remplacer votre thermomètre par un équipement performant pour assurer qu’il ne rencontre aucun problème.

Si l’eau chaude sortante devient froide, il se peut aussi que la panne vienne d’un défaut au niveau de la résistance de votre chauffe-eau. Pour tester une résistance, vous devez munir d’un multimètre en position Ohmmètre et si la valeur affichée est inférieure à 250 000 ohms, c’est exactement dû à un défaut d’isolement, ainsi vous devez changer rapidement la résistance. Mais si la valeur est proche de 0, il y eut court circuit, donc vous êtes obligé de la remplacer.

En démontant le capot de votre chauffe-eau, si vous constatez des traces de rouilles ou bien des traces d’humidités vous devez ainsi remplacer votre chauffe-eau, car votre cuve va certainement se mettre à fuir.

Si vous voulez garder plus longtemps la durée de vie de votre appareil. Essayez de bien choisir un chauffe-eau performant et de grande marque. Pour cela, vous ne devez plus changer tout le temps ses équipements.

comment tester resistance chauffe eau

comment tester resistance chauffe eau

Lorsqu’un de ses composants est défectueux, c’est évident, votre chauffe-eau électrique ne peut plus assurer son rôle. Évidemment, avant d’incriminer et de remplacer telle ou telle pièce, il convient tout d’abord de la tester. Savez-vous comment tester le bon fonctionnement de la résistance ? Découvrez comment procéder dans cet article.

La résistance : le garant de votre eau chaude

Comme tous les autres composants de votre cumulus électrique, la résistance joue un grand rôle dans le bon fonctionnement de l’appareil. En effet, grâce à celle-ci l’énergie électrique sera transformée en énergie thermique, ce qui permet le chauffage de l’eau dans la cuve.

A savoir qu’il existe deux types de résistance de chauffe-eau :

  • Les résistances blindées ou thermoplongées : celles-ci sont en contact direct avec l’eau de la cuve. Elles disposent d’une protection en acier blindé.

  • Les résistances stéatite : celles-ci sont placées dans un fourreau. A la différence des résistances blindées, elles ne sont pas en contact direct avec l’eau.

Au fil du temps, la résistance peut lâcher. Cela se traduit souvent par l’absence d’eau chaude. D’ailleurs, si votre chauffe-eau ne fonctionne plus subitement, la résistance peut en être la cause. Avant de la remplacer, il convient tout d’abord de la tester.

Tester la résistance de son cumulus électrique en quelques étapes très simples

Pour vérifier si la résistance fonctionne toujours ou non, utilisez un ohmmètre ou encore un multimètre (dans ce cas, vous devez tourner le bouton rotatif sur la fonction ohmmètre).

Avant de procéder à quoi que ce soit, coupez tout d’abord l’alimentation électrique de votre cumulus. Cela fait, accédez à la résistance et débranchez tous les fils de celle-ci (attention, si un fil est encore branché aux bornes, les résultats seront faussés). Ensuite, positionnez les contacteurs de l’ohmmètre sur les bornes de la résistance. Vous verrez, votre appareil de mesure affichera une valeur.

Interprétez le résultat

Deux cas de figure sont possibles après ce test :

  • La résistance affiche une valeur fixe : cela signifie que le dispositif fonctionne correctement. La panne est ainsi liée à d’autres composants de votre appareil.

  • La résistance affiche zéro ou encore une valeur infinie : cela signifie que le dispositif est HS. Vous devez ainsi le remplacer pour retrouver le bon fonctionnement de votre chauffe-eau.

Pour le montage de la résistance

Pour que les branchements soient corrects lors du montage de la résistance, pensez à photographier ceux-ci avant le démontage de la résistance. Pour cela, utilisez tout simplement votre Smartphone.

Astuces pour moderniser son salon

Astuces pour moderniser son salon

Pièce essentielle d’un habitat, l’utilité d’un salon ne se limite pas à l’accueil des invités. Lieu de détente exceptionnelle, cette pièce sert de réunion pour toute la famille autour d’un bon feu. D’ailleurs, pour plus de style, il est judicieux de relooker votre salon. Mais comment  y procéder ? Dans cette rubrique, nous allons vous montrer comment moderniser  un salon ?

 

La couleur adaptée au mur de votre salon

D’après les études, rénover la peinture d’une pièce vous apporte bien être et bonne humeur. D’ailleurs, pour apporter bonne mine à votre séjour, nous vous suggérons les couleurs les plus tendances, comme le brun cachemire, nuancée de rose. De quoi séduire vos invités ! Couleur  tendance et moderne, vous pouvez également jouer sur le gris et le blanc. Teintez le plafond d’une couleur blanche et les murs d’une couleur grise. La modernité à portée de main !

 

Jouez sur les meubles tendances

Un vieux canapé nuirait à l’image de votre séjour. Si vos moyens vous le permettent, apportez une touche cosy et tendance à votre salon, en misant pour les fameux canapés d’angle. De préférence, misez pour les canapés d’angles en tissus de velours. D’ailleurs, vous pouvez booster le style de votre décoration en ajoutant des coussins tendances. Pour le côté sensoriel, le choix des tissus du coussin est important. Par exemple, le coussin satiné apporte une touche cosy et confortable à votre canapé. En revanche, les coussins en cuir apportent un côté masculin, voire baroudeur à votre décoration intérieure. Mise à part les canapés et accessoires, pensez à installer une télévision à écran plat au devant de votre séjour. Sa ligne plate et luxuriante contribue à moderniser votre décoration intérieure. Enfin, vous pouvez miser pour des poêles à granulés modernes, qui s’intègrent parfaitement à votre intérieure. En plus de profiter d’une ambiance conviviale, vous allez bénéficier d’une chaleur douce et confortable.