poulailler quelle surface choisir

poulailler quelle surface choisir

Vous aussi, vous envisagez de vous lancer dans l’élevage de poules ? Le poulailler vous est indispensable. La taille d’un poulailler ne se choisit pas au hasard ! Comment alors faire le bon choix ?

Choisir la surface en fonction du nombre de poules à adopter

Le nombre de poules que vous souhaitez accueillir déterminera la surface idéale. Bien entendu, vous n’avez pas à choisir (où à fabriquer) un poulailler XXL si vous ne voulez élever que quelques poules ! En revanche, un petit poulailler ne sera pas adapté pour l’élevage de plusieurs poules (plus de 10 poules par exemple). Si vous envisagez de faire de l’aviculture votre principale activité, passez ainsi votre chemin !

Retenez que selon la norme, vous devez prévoir au minimum 1m2 par poule. Pour 2 à 4 poules, un poulailler entre 1 et 4 m² pourra faire l’affaire alors.

D’autres critères qui influenceront votre choix

Selon que le poulailler servira d’habitat principal de vos gallinacés ou non, vous devez miser pour un modèle plus ou moins grand. Nous vous conseillons de prévoir une marge, donc un espace supplémentaire si le poulailler est l’habitat principal de vos poules ou plus exactement, si vous ne voulez pas que ces dernières sortent librement dans votre jardin. Grâce à l’espace en question, vous pouvez garantir le bien-être de vos poules même s’il vous est impossible de leur prévoir un parcours à l’extérieur du poulailler (en parlant de parcours pour vos gallinacés, s’il y a un détail que vous devez retenir c’est que plus ces dernières disposeront dans votre jardin, plus elles s’épanouissent).

Le poulailler servira-t-il simplement de dortoir pour vos poules ? Vous envisagez de laisser vos poules en liberté toute la journée dans votre jardin par exemple ? Dans ce cas, pouvez miser pour un poulailler moins grand. En fin de compte, le poulailler ne leur utile que la nuit et lorsqu’elles pondent. Et la nuit, elles vont se blottir les unes contre les autres et occuperont ainsi moins de place.

Pensez toutefois à l’évolution de votre petit élevage !

Certes, au début, vous allez commencer avec quelques poules seulement. Il est fort possible toutefois que vous vouliez élever davantage à l’avenir (il se peut même que vous vouliez avoir des poussins). Pour éviter de devoir investir dans un nouveau poulailler après seulement quelque temps, nous vous conseillons de penser à l’évolution de votre petit élevage lors du choix.

La praticité : un élément à ne pas négliger

Que vous misiez pour un petit ou un grand poulailler, ne négligez pas le côté pratique. Idéalement, votre poulailler doit disposer d’un toit ouvrant. La dimension de son ouverture doit d’ailleurs assurer une accessibilité parfaite pour un nettoyage facile, mais aussi pour la récolte des œufs. Si vous voulez acheter votre poulailler, sachez que la plupart des modèles intègrent déjà tous les accessoires indispensables à vos poules.

quel poulailler pour 3 poules

quel poulailler pour 3 poules

La dimension d’un poulailler est un critère essentiel qui contribue à l’épanouissement des poules et de la qualité des produits qu’elles peuvent offrir. À cet effet, il est indispensable de définir cette taille en fonction du nombre de poules qui vont se tenir à l’intérieur. Afin de vous éviter tout désagrément lié à cette question, nous allons vous guider à déterminer la surface idéale pour un petit poulailler familial qui peut accueillir 3 poules.

Dimension convenable pour 3 poules

Tout d’abord, nous tenons à vous expliquer pourquoi nous n’avons pas la liberté de choisir la taille que nous voulons pour notre poulailler. Et bien, la raison est simple : un poulailler trop grand favorisera la prolifération de parasites et la circulation inadéquate d’air dans son intérieur, d’une part. Et d’autre part, si le poulailler est trop petit, cette situation va provoquer des maladies, un stress et des problèmes de picage entre les poules. Alors, pour éviter tous ces incidents, il serait judicieux de respecter la dimension qui correspond au nombre de poules que vous élevez. Par ailleurs, sa hauteur n’entre pas en considération dans ces critères parce qu’avec une hauteur suffisamment grande, vous pouvez parfaitement installer les mangeoires, les abreuvoirs ainsi qu’un perchoir et un pendoir en son sein sans problème.

Il existe sur le marché nombreux type de poulailler prêt à l’emploi et dont vous pouvez choisir en fonction de vos besoins. En l’occurrence, si vous envisagez d’élever 3 poules, vous aurez d’un poulailler avec une surface de 1,5 m2. Donc, il aura une largeur de 150 cm, une profondeur de 100 cm d’une hauteur de 96 cm. Ainsi, si vous avez besoin d’augmenter le nombre de vos poules, il peut encore en accueillir jusqu’à 5. Et cette dimension reste la même si vous vous projetez de fabriquer vous-même votre poulailler.

Mise en garde

Le choix d’installer un poulailler dans son jardin se traduit comme étant un engagement à long terme qui nécessite la présence permanente du propriétaire. Ce qui signifie que si vous envisagez de vous lancer dans ce projet, vous devez avoir le temps et la volonté de vous y consacrer. Ceci est important pour le bien-être des poules et pour les bénéfices qu’elles pourront vous apporter. Donc, sachez que même si vous avez un poulailler réglementé et qui respecte toutes les normes requises, vous devez laisser vos poules en liberté dans votre jardin afin qu’elles puissent s’épanouir correctement. C’est l’une des façons les plus simples et rapides qui peuvent permettre un bon rendement.

Lors de l’achat ou de la confection de votre poulailler, n’oubliez surtout pas d’omettre l’évolution de votre élevage. Incluez dans vos comptes l’éventualité d’une croissance rapide de vos petites bêtes, tant sur leur nombre que sur leur poids. C’est un point important à étudier, surtout si votre projet est de prendre des poussins et de les faire reproduire par la suite.

quoi mettre au sol de son poulailler

quoi mettre au sol de son poulailler

Vous envisagez d’installer un poulailler dans votre jardin, mais vous ignorez encore certains points concernant la possibilité de réalisation d’un tel projet. Il s’agit tout d’abord de définir la raison de votre décision, la situation géographique ainsi que le type de climat de votre région et de l’espace disponible pour accueillir la colonie de poule. Tous ces critères sont importants à prendre en compte parce que c’est à partir d’eux que vous allez déterminer la dimension de votre futur poulailler ainsi que le revêtement de sol dont vous devez mettre en place. Focalisons-nous sur cette question de revêtement de sol dans cette rubrique.

Les différents types de revêtements possibles

Compte tenu du fait que les poules sont des animaux particulièrement sensibles, notamment au grand froid, à la forte chaleur et aux intempéries, il convient de leur offrir un endroit assez confortable pour qu’elles puissent tolérer ces périodes. En fonction des caractéristiques de votre région, vous avez le choix entre plusieurs types de revêtement pour le sol de votre poulailler. À ce titre, sachez que la température idéale pour l’intérieur d’un poulailler est estimée à 10 °C avec une telle condition, l’endroit sera capable de faire face aux caprices de la météo et vos volailles seront à l’abri de tout incident relatif à ce sujet.

Venons-en au fait ! Pour le revêtement du sol de votre poulailler, vous pouvez opter pour les matériaux suivants : la terre battue, le plancher en bois, la chape au mortier et la dalle en béton. La terre battue est l’option la plus simple et la plus rapide si vous êtes contraints par le manque de budget parce qu’elle peut se réaliser à partir de matériaux de récupération dans votre jardin et elle est très facile à installer qui plus est. Il vous faudra juste la surélever par rapport à l’extérieur pour éviter l’humidité. Il en est de même pour le plancher en bois, la montée d’eau est à pallier en positionnant le plancher plus en haut. Par ailleurs, si vous voulez permettre plus d’aération dans votre poulailler, choisissez la chape au mortier et si votre région est spécialement humide, il serait plus judicieux d’opter pour une dalle en béton. Certes, cette dernière demande plus de travaux, mais elle est plus solide et plus confortable que les autres options. Cependant, elle est à éviter si vos poules ne sortent jamais de leur niche parce qu’elles abimeront leurs pattes et leur bec en grattant le béton.

Quelques astuces

Selon nos dires, il est indispensable de régulariser la température à l’intérieur du poulailler pour le rendre plus confortable. De ce fait, il existe un moyen pour connaitre celle-ci supportable par les poules. Il suffit donc d’observer le comportement de vos poules. Sachez donc que si les volailles se tiennent souvent sur une seule patte, c’est que le sol est trop froid (en hiver) ou trop chaud (en été).

Par ailleurs, faites toujours en sorte de ne pas poser directement votre poulailler à même le sol pour éviter l’envahissement de boue ou de parasites lors des saisons de pluies.

comment choisir sa clim réversible

comment choisir sa clim réversible

Vous ne voulez pas changer de confort face au changement de saison. Trop chaud en été et trop froid en hiver, utilisez une climatisation. La clim réversible peut vous intéresser.

La climatisation réversible et son fonctionnement

Avec la climatisation réversible, on peut avoir du chaud et du froid. Cet appareil est donc à la fois un réfrigérateur et un chauffage. Comme son nom l’indique réversible et c’est renversant ! Mais comment fonctionne la clim réversible ? Le congélateur extrait de la chaleur de l’air dans le congélateur et l’évacue hors de lui. La climatisation extrait de la chaleur de l’air dans la pièce et la répand à l’extérieur. Tous deux comportent du fluide frigorigène qui rend possibles ces échanges thermiques. Quand la clim réversible est en mode chaud, le cycle frigorifique est simplement inversé. L’appareil prélève la chaleur de l’extérieur et la répand à l’intérieur, un système qui à sa source à celui d’une pompe à chaleur air-air.

Avantages et inconvénients

Cet équipement présente des avantages comme des inconvénients. Nous allons parler en premier de ses points forts. Vous aimez faire des économies, cet appareil est fait pour vous vu qu’elle ne consomme pas beaucoup d’énergie. Comme une pompe à chaleur air-air, la clim rend à peu près 3KWh de chaleur avec une consommation de 1KWh d’énergie. En plus, vous gagnez au frais d’installation et de maintenance ainsi que de l’espace grâce à son potentiel deux en un. Vous pouvez aussi régler la température au dixième de degré près avec son régulateur électronique de chaleur. Maintenant, voyons ses points faibles. Bien que la climatisation réversible soit pratique, elle n’a pas assez de puissance de chauffage avec une température en dessous de 0°C. Il faut quand même un chauffage d’appoint. Si la température diminue encore à -10°C, la clim réversible est inutile. La météo joue un rôle dans ses performances. Il y aussi le bruit, eh oui la machine bourdonne comme le réfrigérateur qui pourrait embêter les voisins.

Bien choisir sa clim réversible

Voici quelques idées pour vous aider à faire le bon choix. Pour que vous soyez sûr de ne pas vous tromper. Vous devez d’abord savoir ce dont vous avez besoin et y orienter votre choix. Il y a en effet plusieurs systèmes, mais ce qui s’adapte le mieux à vos besoins que vous devez prendre. Il faut aussi penser au design, choisissez un climatiseur en harmonie avec votre intérieur. Prenez en compte la performance sonore, optez pour un appareil qui ne fait pas trop de bruit. Choisissez un dispositif qui ne consomme pas trop d’énergie, mais à la fois plus performante. N’oubliez pas de prendre en compte la technologie de filtration pour un intérieur sain. Opter pour une clim toute option (qui donne du froid et de la chaleur). Choisissez les meilleurs constructeurs et les pros pour une bonne installation. Mais surtout ne pas oublier d’investir dans une machine qui durera longtemps. Une dernière chose, quel que soit votre choix de machine (la climatisation réversible), vous devez prendre en compte le coefficient de performance dans le mode chauffage. Ce critère permet à l’appareil de bien fonctionner même si la température change et varie tout le temps.

comment fixer un abri de jardin sur une dalle beton

comment fixer un abri de jardin sur une dalle beton

Dès son installation, il est indispensable de prendre certaines mesures pour apporter plus de résistance à l’abri de jardin. Nous savons tous que l’humidité et le contact direct avec le sol peuvent affaiblir la structure, surtout s’il a été conçu en bois. Donc, il mérite un support fiable et résistant pour pouvoir durer longtemps. En l’occurrence, une dalle en béton convient parfaitement pour l’accueillir. Découvrez dans cette rubrique comment il faut s’y prendre.

Pourquoi choisir un support en béton ?

Compte tenu du fait qu’un abri de jardin est une structure extérieure qui est directement implantée dans le jardin, il doit faire face à nombre d’incidents qui pourront l’abimer prématurément si l’on n’y prête pas attention. Néanmoins, les constructeurs proposent d’autres alternatives comme les parpaings, les briques, les dalles de terrasse ou une plateforme en bois. Mais pour permettre plus de robustesse à l’ensemble de la structure, il est conseillé d’opter pour une dalle en béton. Cette dernière peut vous garantir une fondation considérablement stable qui a une durée de vie assez élevée par rapport aux autres types de support. Aussi, le fait d’installer votre abri de jardin sur une fondation en béton assure à vos objets d’être à l’abri des incidents liés au sol et à la montée d’eau (si vous êtes dans une région où ce genre de situation est fréquent). Le plus important c’est que ce type de support n’est pas atteignable par les rongeurs et les insectes nuisibles. Donc, considérez toujours qu’il s’agit de votre propre maison et non d’un endroit sans importance.

Réaliser la dalle en béton pour l’abri de jardin

La dalle pour l’abri de jardin a des caractéristiques plus ou moins différentes de celle des autres constructions. En effet, selon les indications du fabricant, elle peut différer d’une structure à l’autre. Cette nuance se définit en fonction du type de matériau et du poids que l’abri de jardin peut avoir (autrement dit, les charges que la dalle doit supporter). Mais quoi qu’il en soit, elle doit être établie sur une surface plane et stable.

La dalle se réalise à partir d’un coffrage qui va accueillir le béton qui sera dosé à -350 kg par m3. Puis, pour prévenir les remontées d’eau, il faut installer un film polyane sous la dalle. Et vous pouvez également ajouter un isolant thermique si vous souhaitez éviter la déperdition de chaleur via le sol. Concernant l’épaisseur de la dalle, elle peut varier selon l’envergure de l’abri de jardin (et son contenu), mais généralement, elle est comprise entre 8 cm et 12 cm. Et à propos de sa dimension, cela repose entièrement sur la surface extérieure de l’abri de jardin. Elles devront être proportionnelles. Le volume du béton nécessaire dépend alors de cette surface extérieure de l’abri de jardin. Une fois la dalle achevée, utiliser le kit d’encrage (équerre, ancre en H ou autres), fourni par le constructeur, pour monter et fixer le reste de la structure.

quelle haie planter pour faire un brise vue

quelle haie planter pour faire un brise vue

Il existe un brise-vue naturel et un brise-vue artificiel. Quoi qu’on dise, la plupart des personnes souhaitent avoir un brise-vue naturel. Il est plus confortable et s’intègre agréablement au décor du jardin. Mais quelle haie planter pour faire un brise vue ? C’est justement notre thème du jour.

Haie naturelle : pourquoi pas le bambou ?

Vous souhaitez vous protéger des regards indiscrets de vos voisins et des passants avec une haie naturelle ? Vous pouvez vous fier au bambou. Ce végétal pousse très rapidement. Aussi, vous n’aurez pas à attendre longtemps pour profiter de votre produit occultant. Quelque temps après sa plantation, vous aurez déjà un rideau de verdure complet et agréable à voir. Le bambou a tendance même à pousser beaucoup trop vite. Vous devez ainsi le tailler régulièrement. Il existe plusieurs types de bambous. Vous pouvez par exemple miser sur le bambou Fargesia. Cette haie pour brise-vue se démarque pour sa résistance, car il supporte toutes les expositions.

Faire un brise-vue avec le rosier grimpant

Les rosiers ne sont pas de simples fleurs, ils peuvent être plantés pour faire un brise-vue. Le rosier offre un réel caché à votre résidence puisqu’il ne perd pas son aspect fleuri. Ensuite, cette fleur n’est pas non plus un simple brise-vue. Avec ses épines, les rosiers permettraient de renforcer la sécurité de votre maison. Ils deviendront une barrière protectrice empêchant ainsi qui que ce soit de briser votre territoire. Cette plante-fleur se développe également très vite, ce qui vous permettra de profiter rapidement de votre brise-vue occultant.

Qu’en-est-il du brise-vue laurier ?

Vous avez un large choix quant à la haie naturelle pour faire un brise-vue. Le laurier en fait partie. Celui-ci est parfait pour occulter un balcon. Vous avez deux choix : le laurier tin et le laurier sauce. En plus de vous protéger des regards indiscrets des voisins, le brise-vue laurier-tin apportera également une plus-value à votre aménagement extérieur et pourquoi pas à l’ensemble de votre résidence. Sa belle fleur blanche ne fait qu’embellir votre balcon entre novembre et avril, saison de sa floraison. Et en dehors de cet intervalle temps, son grand feuillage assurera votre intimité toute l’année. Vous pouvez aussi vous inspirer du laurier sauce. Cette haie joue un double rôle. Il permet de vous protéger des regards des voisins et des passants, c’est son rôle en tant que brise-vue. Ensuite, le laurier peut être utilisé dans une alimentation. Ses feuilles sont aromatiques, vous pourrez les utiliser pour donner du goût à vos recettes.

abri de jardin: rue du commerce

abri de jardin: rue du commerce

On ne peut pas laisser trainer dans la cour et n’importe où dans le jardin les différents outils de jardin ou de bricolage. Il nous faut une place faite pour les ranger. Et c’est la fonction première d’un abri de jardin. En plus de donner de l’ordre à votre extérieur, cet élément du jardin peut également orner votre propriété. Dans notre article, vous allez découvrir l’abri de jardin : rue de commerce.

À quoi peut servir un abri de jardin ?

C’est une question bête diriez-vous. Effectivement, puisque comme son nom l’indique, l’abri de jardin sert à entreposer les outils de jardinage tels que la tondeuse, l’arrosoir, la pèle, etc. On y range aussi les outils de bricolage comme le marteau, la scie, la ponceuse… Cependant, l’utilisation de ce cabanon ne se limite pas au rangement et au stockage des mobiliers extérieurs.

En effet, vous pouvez l’utiliser comme chambre d’appoint pour un membre de la famille. L’abri de jardin peut vous servir de bureau d’accueil si vous possédez une petite entreprise. Il est également possible de le transformer en atelier d’art ou encore un espace de détente. Bref, cette petite cabane peut vous éviter de faire une construction qui pourrait être couteuse.

Comment choisir un abri de jardin ?

Il y a quelques critères qui peuvent vous aider à faire le bon choix de votre abri de jardin. D’abord, vous devez réfléchir à quoi le cabanon va servir. Servira-t-il uniquement de rangement ? Ou projetez-vous de l’utiliser comme une pièce à vivre ? Ainsi, vous saurez quel doit être la dimension de votre abri. Mais sachez qu’au-delà de 15 m², vous serez obligé de faire une demande de permis de construire. Si vous optez pour un cabanon de petite taille, il ne sera pas nécessaire d’installer des fenêtres.

Vous devez également penser à la structure de l’abri de jardin. Ce dernier aura combien de porte, de fenêtre. Sera-ce un cabanon avec ou sans plancher ? Quant à la toiture vous avez le choix entre plusieurs options de style : mono pente, double pente ou à toit plat. Vous pouvez aussi opter entre différents types de toits : en feutre bitumineux, en plaque bitumée shingle, en bac acier ou encore en toiture végétale.

Il ne faut surtout pas oublier de prendre en considération le matériau de construction. Il en existe beaucoup : en bois, en métal, en plastique ou en résine.

Les abris de jardin : rue de commerce

Il existe différents types et un grand nombre de modèles d’abris de jardin rue de commerce. À savoir l’abri de jardin en résine de 2,20 m², l’abri de jardin avec abri bûche 8,72 m², l’abri de jardin en bois adossable ou encore l’abri de jardin en métal 7,06 m². Ce n’est pas une liste complète, mais ici vous trouverez plus de détail.

quelle peinture choisir pour abri de jardin

quelle peinture choisir pour abri de jardin

Un abri de jardin en plus d’abriter votre jardin, apporte également un certain cachet à votre habitation. Pour cela, il faut que sa couleur s’intègre harmonieusement à votre aménagement extérieur. En parlant d’un espace extérieur, l’abri de jardin s’expose également aux agressions climatiques. Aussi, sa peinture doit répondre à toutes ces contraintes. Alors, quelle peinture choisir pour abri de jardin ?

Abri de jardin : quelle peinture choisir ?

La peinture d’un abri de jardin doit être adaptée à son matériau. Il faut savoir que chaque support a sa peinture respective. Sur ce point, tout dépend du matériau de fabrication de votre abri de jardin.

Si vous avez un abri de jardin en bois, vous devez avant tout penser aux peintures qui s’adaptent au bois. Il ne faut pas oublier que la peinture est composée de produits chimiques. Aussi, une peinture non adaptée risquerait d’abimer le support. C’est également le cas avec un abri de jardin en fer. Renseignez-vous auprès de vos vendeurs, quels types de peintures répondront aux exigences du fer. Après, vous choisissez librement la couleur et la quantité de votre peinture pour abri de jardin.

Ensuite, pensez au climat de votre région. Il existe sur le marché plusieurs types de peintures pour abri de jardin, qu’il soit en bois, en fer ou en d’autres matériaux. Il y a entre autres de peintures spéciales climats extrêmes. Il existe également des peintures pour bois extérieur si par exemple votre abri de jardin est en bois et de peintures pour abri de jardin en métal.

Quand peindre son abri de jardin ?

Même si vous choisissez la meilleure peinture de la planète et que celle-ci s’adapte bien au matériau de votre abri de jardin, le résultat ne sera point satisfaisant si vous avez mal choisi le temps de la peinture. Pour vous aider, voici le meilleur moment pour peindre un équipement d’extérieur comme l’abri de jardin. Les intersaisons : entre printemps et automne. Ne pensez pas à l’hiver puis que le gel et le grand froid ne font pas bon ménage avec la peinture. En ce qui concerne la période estivale, c’est plutôt la meilleure saison pour profiter de votre abri de jardin. D’ailleurs, le coup de soleil pourrait altérer la peinture encore fraîche.

Mais pour que la peinture de votre équipement se colle et dure dans le temps, il faut aussi utiliser de bons équipements pour abri de jardin. Renseignez-vous auprès des professionnels qui sont les mieux placés pour vous donner des réponses claires et satisfaisantes.

quelle difference entre chauffe eau electrique et thermodynamique

quelle difference entre chauffe eau electrique et thermodynamique

Le chauffe-eau connu comme étant le meilleur équipement pour se procurer la quantité d’eau chaude dont on a besoin tous les jours. À noter que l’achat de ce genre d’appareil connait toujours une augmentation conséquente pendant l’hiver. Par ailleurs, vous êtes surement au courant que le chauffe-eau peut se montrer sous plusieurs types. Dans cet article, nous allons voir la différence entre un modèle électrique et thermodynamique.

Le chauffe-eau électrique

Un chauffe-eau électrique est un appareil de chauffage parfaitement capable de s’adapter à toutes les pièces de la maison à condition que vous l’installiez correctement. Ajouter à cela, vous aurez le choix entre trois types de chauffe-eau en prenant cette option. D’abord, il y a le chauffe-eau avec cumul qui dispose d’un système de double stockage d’eau. Généralement, un modèle cumulus peut contenir plus de 50 litres d’eau. De plus, il vous est conseillé de le brancher durant les heures creuses si vous voulez avoir plus d’économies sur vos dépenses électriques tout en vous garantissant la quantité d’eau parfaite que vous désirez avoir. Puis, vous pourriez aussi opter pour un modèle instantané qui est idéal pour vos besoins d’eau ponctuels et rapide. Son débit de 3 à 4 litres par minutes ferait bien l’affaire au cas où vous auriez besoin d’eau chaude pour faire la vaisselle. Enfin, il vous est possible d’acheter un chauffe-eau électrique à faible capacité qui fonctionne continuellement à l’aide d’un thermostat. À souligner que ce type de chauffe ne vous suffira pas si vous êtes nombreux à la maison. C’est sûr que sa petite taille de 10 à 50 litres ne pourra pas fournir toute la quantité d’eau dont vous aurez besoin.

Dans tous les cas, vous devez savoir qu’un chauffe-eau électrique vous est recommandé si jamais vous avez un budget limité. Sachez qu’un tel appareil coûte entre 100 et 1500 euros selon le modèle que vous achèterez. En outre, un chauffage comme celui-ci n’aura aucun mal à s’installer dans une petite pièce.

Le chauffe-eau thermodynamique

Un chauffe-eau thermodynamique est de son côté plus écologique vu qu’il utilise de l’énergie renouvelable pour fonctionner. Plus précisément, celui-ci capte la chaleur qui l’entoure pour chauffer la quantité d’eau stocké à l’intérieur du ballon. Pour cela, il est généralement doté d’une pompe à chaleur performante et efficace. C’est sûr que vous aurez toujours de l’eau chaude même en cas de coupure d’électricité. Cela vous permettra aussi de réduire sérieusement votre consommation d’énergie.

Mis à part cela, un chauffe-eau thermodynamique ne risquera pas de polluer l’air comme les autres modèles. Effectivement, ce genre d’appareil ne dégage pas beaucoup de gaz nocif à l’environnement durant son utilisation. Avec une capacité pouvant aller jusqu’à 200 litres et plus, c’est sûr que tout le monde pourra utiliser de l’eau chaude pour prendre la douche quotidienne. Côté coût, vous n’avez rien à craindre, car vous pourriez bénéficier d’un crédit d’impôt très avantageux. Vous n’aurez qu’à remplir les conditions nécessaires. Notez bien que ce type de chauffe-eau peut coûter entre 2000 et 3000 euros.

pourquoi fixer son brise vue contre le mur

pourquoi fixer son brise vue contre le mur

Sur le marché, il existe deux types de notamment le brise-vue naturel et le brise-vue synthétique. Ils nous protègent tous les deux des regards indiscrets. Par ailleurs, ils sont faciles à poser. Ils se posent soit sur un grillage, soit sur des poteaux reliés par des fils tendus. Mais pourquoi alors fixer son brise-vue contre le mur ? Pour pouvoir répondre à cette question, nous vous détaillerons dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur la fixation d’un brise-vue.

Les différents types de brise-vue

Comme nous l’avons introduit plus haut, un brise-vue est disponible en deux types distincts. Il s’agit du brise-vue naturel et du brise-vue synthétique.

Le brise-vue naturel est celui monté sous la forme d’un treillis. Il est constitué de plante soigneusement tissée avec des fils de fer et il est disponible en 3 formes principales notamment, le brise-vue en canisses de roseau ou d’osier, le brise-vue en brande et le brise-vue en bambou. Ce dernier type de brise-vue est celui qui présente un maillage très étréci. Et le brise-vue en brande est celui très écologique. Tandis que le brise-vue en canisse est celui qui offre une meilleure occultation.

En revanche, le brise-vue synthétique est celui généralement fabriqué en PVC. Toutefois, il peut être revêtis de plusieurs aspects comme l’aspect basique du PVC vert, l’aspect canisse et de l’aspect végétal.

L’installation d’un brise-vue

Que cela soit un brise-vue naturel ou un brise-vue synthétique, ils s’installent tous sur un grillage ou sur des poteaux reliés par des fils tendus. Seulement, avec un brise-vue synthétique, la fixation se fait tout en plaçant des clips en plastique tous les 50 cm. Ces derniers doivent être placés à mi-hauteur et doivent être fixés face à face, de façon à prendre en sandwich le grillage ou le fil.

Par contre, avec un brise-vue naturel, après le déroulement du rouleau, vous devez prendre un lien et le replier. Puis, vous devez l’insérer au niveau du fil métallique tout en insérant deux anneaux sur le crochet du lieur automatique.

La bonne raison de fixer son brise-vue contre le mur

Principalement, un brise-vue est fixé sur un grillage ou sur des poteaux reliés par des fils tendus. En revanche, il peut être fixé le long d’une terrasse couverte ou contre un mur. Avec ce dernier cas, le vent va s’engouffrer moins derrière la bâche, ce qui va la permettre d’être moins confrontée aux aléas de la météo. Un cas pratique pour prolonger la durée de vie de votre brise-vue.

En effet, il faut savoir que plus un brise-vue est grand, plus il est exposé au vent et à d’autres perturbations climatiques. De ce fait, pour une bonne résistance, il est recommandé de limiter la prise au vent. La fixation du brise-vue contre le mur est le meilleur moyen de limiter la prise au vent d’un brise-vue.